Sortir à Lyon

La chasse aux trésors

Le salut vien­dra-t-il des indé­pen­dants ? Alors que le TNP a repris vaillam­ment le chemin des répé­ti­tions en atten­dant d’ac­cueillir le public (décou­vrez en exclu la prochaine saison << ici >>), les théâtres et café-théâtres indé­pen­dants comptent bien eux aussi reprendre du service dès la semaine prochaine. En même temps que Gerson – qui devrait rouvrir ses portes le mercredi 24 juin – le théâtre de la Comé­die Odéon va rouvrir avec un de ses plus beaux succès, Le Porteur d’his­toire, d’Alexis Micha­lik. L’his­toire s’y déploie comme un conte en mille-feuilles : en France, un homme va enter­rer son père qu’il n’avait pas revu depuis des lustres. Quinze ans plus tard, en Algé­rie, une femme et sa fille dispa­raissent mysté­rieu­se­ment de leur village perdu dans le désert. Aussi étrange que cela puisse paraître, leurs destins sont liés. Êtes-vous prêts pour un voyage dans le temps? Autant vous le dire: cette pièce d’Alexis Micha­lik, jouée à guichets fermés à Lyon et partout en France depuis 5 ans, est construite comme un feuille­ton litté­raire à la Dumas, et va vous entraî­ner dans un véri­table tour­billon qui vous mènera d’un pays à l’autre, d’un siècle à l’autre, d’un contexte histo­rique à l’autre, d’une émotion à l’autre aussi. Les cinq acteurs de la distri­bu­tion lyon­naise relèvent le défi de racon­ter ces histoires entre­mê­lées, quitte à endos­ser plusieurs rôles et parfois celui du même person­nage à diffé­rents âges de sa vie. Qu’im­porte si l’on peut perdre parfois le fil de l’his­toire on retombe toujours sur ses pieds, étourdi, mais conquis. Bref, le diver­tis­se­ment sans prise de tête parfait pour une reprise.

Le porteur d’his­toire d’Alexis Micha­lik. Du mardi 23 au samedi 27 juin à 20h30 à la Comé­die Odéon, Lyon 2. De 15 à 21,50 €. Réser­vez vos places << ici >>.

Ondine, le plus beau film de la rentrée

Tous ses films parlent d'amour, mais en parlent comme aucun autre. Dans Transit, Christian Petzold mettait en scène sans prévenir un court récit de 1940 dans le monde d'aujourd'hui, comme si tous les enjeux de la Seconde Guerre mondiale (réfugiés, persécution, Résistance) venaien...

Le festi­val Berlioz voit double

C'est notre festival classique préféré. Voilà longtemps qu'en plus d'inviter des grands chefs à des tarifs modiques (John Eliot Gardiner ou Valery Gergiev), le festival Berlioz a inventé une nouvelle façon de présenter des concerts : pique-nique et montgolfière, cheval de Troie g...