Sortir à Lyon
Partager cet article :

Inter­ven­tion divine

Jacques Cham­bon n’est pas seule­ment un des meilleurs auteur-acteur-humo­riste de la scène lyon­naise. Il a aussi écrit une pièce dite « drama­tique », qui lui tient on ne peut plus à cœur, et que le théâtre Comé­die Odéon lui permet de reprendre en cette rentrée. Incom­pré­hen­sion, incom­mu­ni­ca­bi­lité et igno­rance habitent des person­nages qui ne savent même plus la raison de leur conflit. Par cette fable anti-guer­rière, Cham­bon parle avec perti­nence de la bestia­lité des hommes, celle d’hier et d’aujourd’­hui. Mais il le fait tout en nuance, en trem­pant sa plume dans des teintes de comé­die burlesque et des nuances de tragé­die grecque. Il n’y a qu’à se pencher sur ce person­nage fémi­nin –le seul de la pièce– trans­por­tant des bagages. Oracle à la figure prophé­tique, elle sent venir le danger et a pour seul but de proté­ger les enfants. En d’autres termes : assu­rer la sauve­garde de notre civi­li­sa­tion.

Macho man

À la fois très sensible et cinglant, Jacques Cham­bon est brillant en soldat rustre, macho et aveu­glé­ment patrio­tique. À aucun moment il ne souhaite frater­ni­ser avec « l’en­nemi ». Néan­moins, son premier geste d’em­pa­thie envers le mili­taire d’en face survient lorsque ce dernier met de la musique clas­sique. « Ce n’est pas une voix de femme que j’écoute, c’est une voix d’ange », commente-t-il. L’au­teur semble vouloir nous dire une chose essen­tielle : c’est par l’in­ter­mé­diaire de la culture que nos socié­tés peuvent se retrou­ver, et donc, pros­pé­rer. Le final, parti­cu­liè­re­ment poétique, ne peut que lui donner raison. Surtout en ce moment. Hugo Harnois

Les Senti­nelles de Jacques Cham­bon. Du jeudi 10 au dimanche 13 septembre à 20h30 (dim 17h) à la Comé­die Odéon, Lyon 2e. De 17,50 € à 19,50 €. Rensei­gne­ments << ici >>.

Céles­tins en plein air : le bonheur en cartons !

Deux acteurs, quelques morceaux de carton et de l’humour, le tout sur la place du théâtre des Célestins. Dans Les Gros patinent bien, Olivier Martin-Salvan et Pierre Guillois incarnent un acteur shakespearien et un homme à tout faire. Ensemble, ils partent pour un périple à trave...

Un festi­val de danse gratuit cet été

Après la Biennale, la danse continue… Les festivités ne sont pas encore terminées que Dominique Hervieu a déjà un coup d’avance en lançant pour la première fois un festival de danse entièrement gratuit à découvrir dans l’espace public jusqu’au 8 juillet, et particulièrement dans ...

Le défilé de la Bien­nale aux couleurs de l’Afrique

C'est devant un public assis et dans le Grand Théâtre de Fourvière qu'a eu lieu le Défilé de la Biennale de la danse ce samedi 5 juin. Une première représentation avant les deux prévues ce dimanche après-midi, dans un format bien particulier : à la place du traditionnel défilé à ...

Sime­non : théâtre au grand jour

C’est un des plus beaux récits de Simenon, dont Mathieu Amalric avait tiré un film magnifique, La Chambre bleue. Un homme tiraillé entre deux femmes, jusqu’à l’implosion, avec cette folie qui couve à l’intérieur des vies en apparence ordinaires et dont Simenon avait le secret. Le...