Sortir à Lyon
Partager cet article :

Inté­ri­maire infil­trée

Il y a le flux inin­ter­rompu du JT et les mots qui finissent par ne plus vouloir rien dire à force d’être répé­tés en boucle sur toutes les chaînes : crise, chômage, préca­rité, RSA… Et puis il y a ceux qui vont tâter sur place la réalité de ces mots. Dans Le Quai de Ouis­tre­ham, la jour­na­liste Florence Aube­nas partait s’ins­tal­ler à Caen pour cher­cher un emploi, décla­rant à 50 ans n’avoir presque jamais travaillé. Autant essayer de traver­ser l’At­lan­tique à la rame en soli­tai­re…

S’ins­cri­vant dans la lignée d’un théâtre de société, Louise Vignaud adapte cette enquête pour les planches sous la forme d’un seul en scène aussi drôle que boule­ver­sant, abor­dant la préca­rité du côté de l’in­time.

Spec­tacle de poche

Avec pour seuls acces­soires une chaise, un tableau de confé­rence et des feutres de couleur, Magali Bonat fait formi­da­ble­ment vivre la narra­trice et tous les person­nages dont elle croise la route, grâce à sa science physique du jeu. On avait pu voir ce spec­tacle de poche à ses débuts dans l’in­ti­mité des Clochards Célestes, que dirige Louise Vignaud.

On ne sait pas ce que cette nudité et cette fron­ta­lité donne­ront sur la grande scène du Théâtre de la Croix-Rousse. Mais c’est juste­ment la simpli­cité de la mise en scène, lais­sant toute la place au texte d’Au­be­nas et au jeu de Magali Bonat, qui fait la force de cette petite pièce d’une heure dont on n’a qu’une envie : qu’elle se prolonge encore un peu.

Le Quai de Ouis­tre­ham, de Florence Aube­nas, mise en scène de Louise Vignaud, avec Magali Bonat. Théâtre de la Croix-Rousse, Lyon 4e. Du mardi 6 au samedi 10 octobre à 20h (samedi 19 h 30). De 5 à 27 €. croix-rousse.com

Le boom des librai­ries indé­pen­dantes

L'exception culturelle, ce sont elles. Alors que le cinéma ou les musées enregistraient sur 2019 une perte de fréquentation abyssale de l'ordre de – 70 %, les librairies, elles, se maintenaient autour de – 3% de moyenne au niveau national. Une forme de stabilité déjà inespérée, m...

Petit pays de Gaël Faye sort en Vod

Adapter le best-seller est une gageure et les premières minutes de Petit Pays, qui sort aujourd'hui en Vod, nous ont fait un peu peur. Le réalisateur reste parfois un peu trop prisonnier des scènes du roman, comme celle du vélo, presque inutile dans son adaptation. Mais malgré un...

Le violon de Niko­laj

Il y a deux bonnes raisons d'aller à l'Auditorium ce week-end : d'abord, Nikolaj Szeps-Znaider, le nouveau directeur musical de l'ONL, y entame son intégrale des symphonies de Schumann avec la 2e, qui comprend un des adagios les plus chantants et les plus purs du compositeur. "No...

Les ciné­mas Pathé rouvrent dimanche !

Pathé a toujours été à la pointe de l'innovation, et pour la réouverture annoncée des cinémas lundi 22 juin, ils ont une nouvelle fois choisi d'avoir un temps d'avance : les impatients et les insomniaques pourront voir deux films en avant-première dès dimanche minuit : Mon Cou...