Sortir à Lyon
Partager cet article :

Vivre ou survivre à Saint-Fons

François Hien dans "Olivier Massson doit-il mourir"

Bonne nouvelle pour le théâtre lyon­nais : de jeunes metteurs en scène du coin s’at­tellent à mettre en pièce des sujets de société, les deux pieds dans l’ac­tua­lité. A commen­cer par François Hien. Avec la Crèche, bien­tôt repris au théâtre du Point du jour, il s’in­té­res­sait au licen­cie­ment d’une employée voilée. Avec Olivier Masson doit-il mourir ?, ce sont aux ques­tions de la fin de vie qu’il s’in­té­resse cette fois, s’ins­pi­rant de l’af­faire Vincent Lambert, pour livrer une pièce ultra docu­men­tée et exigeante. Sans temps mort, on suit le procès de l’in­fir­mier accusé d’avoir débran­ché un patient en état végé­ta­tif.

Suspens juri­dique

Dans un décor mini­ma­liste et mobile, ses cinq comé­diens habi­tuels inter­prètent une tren­taine de person­nages, passant d’un rôle à l’autre ou s’échan­geant les parti­tions sous nos yeux, en un tour de main. Loi Léonetti, pres­sion média­tique, person­nel soignants fati­gué et famille désem­pa­rée, la pièce n’ou­blie aucun aspect émotion­nel ni juri­dique du sujet sans jamais prendre partie. Deux heures durant, le public se prend un nombre incal­cu­lable d’in­for­ma­tions denses et ardues dans la figure, mais le Collec­tif X parvient à instau­rer un vrai suspens, notam­ment grâce aux retours en arrière. Accro­chez-vous, ça vaut le coup ! C.S.

Olivier Masson doit-il mourir ? de François Hien par le collec­tif X. Vendredi 9 octobre à 20h30 au théâtre Jean Marais à Saint-Fons. De 6 à 13 €.

Réser­vez vos places

Céles­tins en plein air : le bonheur en cartons !

Deux acteurs, quelques morceaux de carton et de l’humour, le tout sur la place du théâtre des Célestins. Dans Les Gros patinent bien, Olivier Martin-Salvan et Pierre Guillois incarnent un acteur shakespearien et un homme à tout faire. Ensemble, ils partent pour un périple à trave...

Un festi­val de danse gratuit cet été

Après la Biennale, la danse continue… Les festivités ne sont pas encore terminées que Dominique Hervieu a déjà un coup d’avance en lançant pour la première fois un festival de danse entièrement gratuit à découvrir dans l’espace public jusqu’au 8 juillet, et particulièrement dans ...

Le défilé de la Bien­nale aux couleurs de l’Afrique

C'est devant un public assis et dans le Grand Théâtre de Fourvière qu'a eu lieu le Défilé de la Biennale de la danse ce samedi 5 juin. Une première représentation avant les deux prévues ce dimanche après-midi, dans un format bien particulier : à la place du traditionnel défilé à ...

Sime­non : théâtre au grand jour

C’est un des plus beaux récits de Simenon, dont Mathieu Amalric avait tiré un film magnifique, La Chambre bleue. Un homme tiraillé entre deux femmes, jusqu’à l’implosion, avec cette folie qui couve à l’intérieur des vies en apparence ordinaires et dont Simenon avait le secret. Le...