Sortir à Lyon
Partager cet article :

Mourad Merzouki, hip hop gratuit !

Mourad Merzouki aime confron­ter le hip-hop à des disci­plines qui lui sont
tota­le­ment exté­rieures. C’est ainsi qu’en 2014, après le succès de son Boxe Boxe avec le quatuor Debussy, il plonge ses danseurs dans un univers virtuel consti­tué de pixels mouvants qui inter­agissent en direct avec les mouve­ments des inter­prètes. Derrière ces projec­tions numé­riques milli­mé­trées, on trouve les magi­ciens lyon­nais des pixels, Adrien M et Claire B, véri­tables sculp­teurs de mondes virtuels qui parviennent à allier la préci­sion des algo­rithmes avec l’émo­tion du spec­tacle vivant. Une choré­gra­phie pas comme les autres à voir et revoir sur le site d’Arte et qui garde toute sa magie, même sur les pixels de votre écran d’or­di­na­teur.
Pixel, de Mourad Merzouki, dispo­nible jusqu’au 7 octobre 2021 sur Arte Concert.

Pixel de Mourad Merzouki (photos Laurent Philippe).

Un.e pour tou.te.s ! Le dessin animé des 4 mousque­taires

67 chapitres des célèbres Mousquetaires d’Alexandre Dumas en à peine 1 heure à la façon d’un dessin animé Pixar ? C’est possible, grâce à la compagnie La Douce et leur mise en scène collective volontiers déjantée. A condition d’ajouter dans les ingrédients des chansons, saynètes ...

La peur, le tabou et le silence de l’église

Si on était au cinéma, la nouvelle pièce de François Hien serait précédée de l’habituel sur-titre “D’après une histoire vraie”. En tant que Lyonnais, impossible de ne pas voir le clin d'œil fait au procès Barbarin et à l’affaire Preynat, dont La Peur s'inspire, tout en prenant se...

Bolly­wood fait danser indien à la Maison de la danse

Vous aimez les films bollywoodiens, les histoires d'amour impossible qui finissent bien et les costumes colorés ? Alors prenez-vous pour un chanteur de Bollywood avec cette comédie musicale kitsch en diable qui rend hommage au genre cinématographique indien le plus prolifique. On...

Le grand William Forsythe à Lyon pour la 1ere fois

Après une pièce du ballet de l’Opéra de Lyon en ouverture de saison, William Forsythe revient en personne et pour la première fois à la Maison de la danse s’il vous plaît, pour un Soir tranquille qui date de 2018, donc tout récent, sur des musiques de Rameau et des costumes color...