Sortir à Lyon
Partager cet article :

Philippe Decou­flé fait le show en ligne

Contact de Philippe Découflé est désormais disponible gratuitement sur le site de Numéridanse.

C’est un des spec­tacles les plus épous­tou­flants qu’on avait vu à la Maison de la danse ces dernières années. Créé en 2016, Contact est désor­mais dispo­nible en inté­gra­lité gratui­te­ment sur Nume­ri­danse, le site de réfé­rence qui permet d’en­trer dans la ronde choré­gra­phique et qui vient de passer le million de vues. Il n’y a donc pas que Youtube dans la vie en ligne, il y aussi cette comé­die musi­cale surréa­liste pas comme les autres, avec la musique live du plus félin des guita­ristes, Nosfell, dans des décors asymé­triques jouant sur les fausses pers­pec­tives à la Max Ernst.

Il y a surtout de vrais danseurs de tous styles, à la joie commu­ni­ca­tive jusque dans les couleurs de leurs costumes, joyeu­se­ment barrés et stylés comme sait les dessi­ner Philippe Decou­flé. Bref, si vous ne trou­vez de feel good movie en ce mois de novembre un brin dépri­mant, prenez un shoot d’in­ven­ti­vité et d’éner­gie avec cette comé­die dansée revi­si­tant le mythe de Faust, où vous retrou­ve­rez aussi le temps d’un spec­tacle la silhouette dégin­gan­dée de Chris­tophe Salen­gro, le « Président » de Groland décédé quelque temps après…

Regar­der Contact de Philippe Decou­flé sur Nume­ri­danse, dispo­nible en illi­mité gratui­te­ment (Produc­tion 24 images, réali­sa­tion Denis Caïozzi, 2016).

Chris­tophe Salen­gro et Nosfell (en fond de scène), au milieu du joyeux bazar de Contact.

Un spec­tacle déli­rant sur la mort de Michel Berger

Ancien comédien des Chiens de Navarre, Solal Bouloudnine rejoue son enfance à Ramatuelle à 6 ans lorsqu'il apprit que son voisin, Michel Berger, était mort... La Fin du début (Seras-tu là ?) est un seul en scène original et drôle pour chasser ses angoisses existentielles. « Qu...

Seul en scène inso­lite d’un enfant voisin de Michel Berger

On ne se souvient pas de sa mort, mais on se souvient du jour où l’on a réalisé qu’on allait mourir. Pour Solal Bouloudnine, c’était le 2 août 1992 précisément. Il avait six ans et passait son été dans une maison de vacances à Ramatuelle. Sa résidence estivale était voisine de ce...

Grand Crié, le spec­tacle qui pique de Nico­las Barry

Nous aussi on a parfois envie de crier, et pas seulement "Aline" pour qu'elle revienne. "Subversif, revendicatif, festif, agressif ou craintif", Nicolas Barry consacré son spectacle aux Subs à un Grand Crié, auquel on aurait volontiers ajouter le cri libérateur. Rassurez-vous, vo...

2 fois plus de Micha­lik

Avec Edmond, l'auteur-metteur en scène parisien s’intéressait à la création de Cyrano de Bergerac et ausculte la passion et les angoisses d'une bande d'artistes qui ne sait pas encore que son intuition la mènera à l’un des monuments du théâtre français. Une pièce chorale ultra ry...