Sortir à Lyon
Partager cet article :

Hip hop des 2 côtés de la Médi­ter­ra­née

C’est un des spec­tacles que vous auriez dû voir le mois dernier à la Maison de la danse. Une ronde pour sept danseurs à la fois tribale et festive. Une danse terrienne dans laquelle on devine aussi bien les gestes du travail des immi­grés, l’an­crage des danses tradi­tion­nelles d’Afrique du Nord que les toupies du hip-hop et l’éner­gie de l’éman­ci­pa­tion par la danse contem­po­raine. En atten­dant la Bien­nale (lire notre Exit 87 du mois d’avril pour en savoir plus << ici >>), vous pouvez regar­der en boucle et gratui­te­ment cet hommage à une Médi­ter­ra­née métis­sée et éter­nelle, dans laquelle les hommes aussi peuvent se voiler la face en remon­tant leur T-shirt pour une séquence “tour­men­tée” sur la musique magh­ré­bine des années 70… Nass est en effet inspiré de la musique et des textes du groupe Nass El Ghiwane, pion­nier enra­ciné des musiques contes­ta­taires d’aujourd’­hui. Comme si rien n’avait vrai­ment changé encore aujourd’­hui, et qu’il fallait garder un pied de chaque côté de la mer. L.H.

Un extrait à la Maison de la danse.

Nass (Les Gens), choré­gra­phie pour 7 danseurs de Fouad Bous­souf, compa­gnie Massala. Filmé à la Maison de la danse par Luc Riolon en mars 2021 et dispo­nible gratui­te­ment en replay sur France.tv

Fouad Bous­souf sera aussi l’in­vité de Culture Box l’émis­sion jeudi 8 avril à 20h sur France Tv, avec un extrait de son nouveau spec­tacle, Oüm, filmé aussi à la Maison de la danse, Lyon 8e.

Les Horten­sias, la pire pièce de théâtre à voir en ce moment

Les Hortensias, une ancienne abbaye transformée en EHPAD, accueille une clientèle de choix. D’anciens artistes du spectacle vivant y coulent des jours tranquilles, jouent aux cartes, peignent des vergers et se remémorent leur gloire passée. Le temps est passé par là et les journé...

Change Me, l’his­toire vraie d’un homme trans­genre

Comment montrer ce qui est caché ? Axel, un jeune homme de 21 ans, est né dans un corps de femme. Il cache ce secret à sa copine et ses amis pour tenter d’être accepté. Mais pendant la soirée de son vingt-et-unième anniversaire, sa nature biologique est dévoilée et l’histoire bas...

Caro­line Loeb plus vraie que nature dans Françoise par Sagan

La silhouette est connue. Une ossature fine, les traits minces, des cheveux courts et blonds, des vêtements sobres (noirs de préférence), une cigarette à la bouche évidemment, et surtout la délicate impression que la silhouette peut basculer à n’importe quel moment. Françoise Sag...