Sortir à Lyon
Partager cet article :

Emma­nuel Gat fait danser Tears for fears

Ancien athlète et chef d’or­chestre, il aime la danse spor­tive, s’ins­pi­rant aussi bien de Jean-Sebas­tien Bach que de Nina Simone. Cette fois, Emma­nuel Gat invente avec Love­train2020 une comé­die musi­cale contem­po­raine pour 14 danseurs, en croi­sant la new wave de Tears for fears, dark mais festive, et des costumes baroques flam­boyants concçu par Thomas Bradey, danseur de la compa­gnie. Pour mieux faire exul­ter les corps en duo , quatuor ou scènes de groupe. Un des spec­tacles les plus promet­teurs de cette rentrée. Le choc risque d’être gran­diose, vous voilà préve­nus.

Love­train2020 d’Em­ma­nuel Gat. Mardi 12 à 20h30 et mercredi 13 octobre à 20h à la Maison de la danse, Lyon 8e. De 16 à 32 €.

La danse fait sa rentrée : les immanquables

Trèfle de cœur La Grosse Fugue vue par Anne Teresa de Keersmaeker. Forsythe, Mats Ek et Anne Teresa de Keersmaeker, c’est le trio de haute volée du nouveau show du ballet de l’Opéra de Lyon avec des pièces pour 2, 4 ou encore 8 danseurs avec la Grosse Fugue de Beethoven int...

RONE sur le dance floor de Four­vière

Notre musicien electro préféré monte sur la scène de Fourvière avec la compagnie (La)Horde pour A Room with a view, présenté dans le cadre de la Biennale de la danse. Avant de créer sa première electro-symphonie avec l’ONL à l’Auditorium à la fin du mois. L'occasion d'un entretie...

Un festi­val de danse gratuit cet été

Après la Biennale, la danse continue… Les festivités ne sont pas encore terminées que Dominique Hervieu a déjà un coup d’avance en lançant pour la première fois un festival de danse entièrement gratuit à découvrir dans l’espace public jusqu’au 8 juillet, et particulièrement dans ...

Papaioan­nou, 1er choc de la Bien­nale de la danse

Corps allongés, têtes en mini-boules et chaussures noires en claquettes… une bande d’hommes désarticulés et pourtant humains, bien humains, font leur entrée en nuée par la petite porte de l’immense scène du TNP. C’est le début magique, quelque part entre Giacometti et la comédie ...