Sortir à Lyon
Partager cet article :

Emma­nuel Gat fait danser Tears for fears

Ancien athlète et chef d’or­chestre, il aime la danse spor­tive, s’ins­pi­rant aussi bien de Jean-Sebas­tien Bach que de Nina Simone. Cette fois, Emma­nuel Gat invente avec Love­train2020 une comé­die musi­cale contem­po­raine pour 14 danseurs, en croi­sant la new wave de Tears for fears, dark mais festive, et des costumes baroques flam­boyants concçu par Thomas Bradey, danseur de la compa­gnie. Pour mieux faire exul­ter les corps en duo , quatuor ou scènes de groupe. Un des spec­tacles les plus promet­teurs de cette rentrée. Le choc risque d’être gran­diose, vous voilà préve­nus.

Love­train2020 d’Em­ma­nuel Gat. Mardi 12 à 20h30 et mercredi 13 octobre à 20h à la Maison de la danse, Lyon 8e. De 16 à 32 €.

Déban­dade, le spec­tacle le plus déton­nant sur la viri­lité

Il y a bientôt dix ans, Daniel Perrochia publiait aux éditions Champ Vallon un essai passionnant intitulé Inventer le masculin, bien avant la mode de “l’homme déconstruit” cher à EELV… On pouvait lire la fabrication du mythe de la virilité à travers la société, de l’Antiquité à n...

Gloria, le spec­tacle de Montalvo qui va vous rendre joyeux

La joie, c'est tout un art. Pour la danse, José Montalvo (qui a travaillé pendant 30 ans avec Dominique Hervieu à travers la compagnie Montalvo-Hervieu), en est clairement un des maîtres. Son dernier spectacle, Gloria, en est le plus bel exemple. Chacun des 16 danseuses et danseu...

Le grand William Forsythe à Lyon pour la 1ere fois

Après une pièce du ballet de l’Opéra de Lyon en ouverture de saison, William Forsythe revient en personne et pour la première fois à la Maison de la danse s’il vous plaît, pour un Soir tranquille qui date de 2018, donc tout récent, sur des musiques de Rameau et des costumes color...