Sortir à Lyon
Partager cet article :

Joëlle Sévilla monte Scapin de Molière dans son nouveau théâtre

Les Fourberies de Scapin.

Adap­ter Les Four­be­ries de Scapin en 2021 n’est pas une mince affaire tant la pièce de Molière est deve­nue au fil du temps un clas­sique de la comé­die française (lire notre critique de la belle version avec Benja­min Lavernhe). Quoi de pire pour un metteur en scène que de se faire apos­tro­pher la célèbre réplique “Mais que diable allait-il faire dans cette galère ?”, à l’ori­gine un échange dans la pièce entre Géronte et Scapin. Avec cette nouvelle adap­ta­tion, Joëlle Sévilla réus­sit parfai­te­ment son pari en offrant aux spec­ta­teurs une version modeste, réaliste et pleine d’hu­ma­nité.

400 ans de Molière dans un nouveau théâtre

Dans son nouveau théâtre Masca­rille (nom d’un arché­type de person­nage roublard du théâtre italien puis français), la Dame Séli de Kaame­lott et mère d’Alexandre Astier, a opté pour une mise en scène qui nous plonge dans les bas-fonds napo­li­tains du XVIIe siècle. La scéno­gra­phie proche de la scène permet aux spec­ta­teurs de profi­ter au mieux des quiproquos comiques de la pièce et des ruses du person­nage de Scapin, joué par Gary Marti qui livre une pres­ta­tion épatante. Les autres person­nages
sont égale­ment inter­pré­tés par des comé­diens de l’école de Joëlle Sevilla, l’Ac­ting Studio, en forme d’os­mose. Une belle façon à l’oc­ca­sion de la célé­bra­tion des 400 ans de Molière en janvier prochain, pour prolon­ger notre engoue­ment. Adrien Giraud

Les Four­be­ries de Scapin de Molière. Mise en scène : Joëlle Sévilla. Les 23 et 30 décembre à 20h au théâtre Masca­rille, Lyon 5e. Puis tous les jeudis, vendre­dis et same­dis du 27 Janvier au 19 Février 2022. De 15 à 27 €. 12 € pour les moins de 12 ans.

Paul Mira­bel, l’hu­mo­riste le plus lunaire et décalé

Le zèbre n’est pas un équidé comme les autres. Cet animal se différencie des chevaux et des ânes par son pelage original, noir avec des rayures blanches (et non l’inverse). Ainsi, un « drôle de zèbre » signifie par métaphore quelqu’un d’étrange, un peu hors norme, bizarre et… aty...

Un spec­tacle déli­rant sur la mort de Michel Berger

Ancien comédien des Chiens de Navarre, Solal Bouloudnine rejoue son enfance à Ramatuelle à 6 ans lorsqu'il apprit que son voisin, Michel Berger, était mort... La Fin du début (Seras-tu là ?) est un seul en scène original et drôle pour chasser ses angoisses existentielles. « Qu...

Seul en scène inso­lite d’un enfant voisin de Michel Berger

On ne se souvient pas de sa mort, mais on se souvient du jour où l’on a réalisé qu’on allait mourir. Pour Solal Bouloudnine, c’était le 2 août 1992 précisément. Il avait six ans et passait son été dans une maison de vacances à Ramatuelle. Sa résidence estivale était voisine de ce...

Grand Crié, le spec­tacle qui pique de Nico­las Barry

Nous aussi on a parfois envie de crier, et pas seulement "Aline" pour qu'elle revienne. "Subversif, revendicatif, festif, agressif ou craintif", Nicolas Barry consacré son spectacle aux Subs à un Grand Crié, auquel on aurait volontiers ajouter le cri libérateur. Rassurez-vous, vo...