Sortir à Lyon
Partager cet article :

L’Af­faire Correra, ou la vérité sur les problèmes de relo­ge­ment

L'Affaire Correra de François Hien au TNP à Villeurbanne.
L'Affaire Correra de François Hien.

Depuis une dizaine d’an­nées, la vie des habi­tants du quar­tier imagi­naire de La Péruche à Lyon est bous­cu­lée par les grandes réno­va­tions. Des habi­ta­tions « à taille humaines » viennent rempla­cer les grandes barres d’im­meubles. Madame Correra est la dernière rési­dente d’une tour qui doit être détruite. Cette septua­gé­naire vit seule dans son appar­te­ment. Malgré les propo­si­tions de relo­ge­ment du bailleur social, Mme Correra s’obs­tine pour­tant à rester dans son trois pièces. Trop de souve­nirs : les affaires de son défunt mari, les chambres de ses fils qui ne viennent plus très souvent.

Toute la troupe de L’Af­faire Correra de François Hien (à droite). Photos Gravity Blue­duck.

Rencon­trer les habi­tants de La Duchère

Avec L’Af­faire Correra, on découvre une ribam­belle de person­nages touchés de près et de loin par le refus de la septua­gé­naire. On passe du Maire convaincu du bien-fondé des réno­va­tions, à deux conseillers en relo­ge­ment un peu maladroits, ou encore un néo-acti­viste youtu­beur… Les scènes sont courtes, dyna­miques et décou­pées comme dans un feuille­ton. Les spec­ta­teurs sont inté­grés à la mise en scène lors des diverses réunions publiques. C’est tout le talent de François Hien qui parvient à recréer tout un monde avec seule­ment quatre comé­diens, un décor sommaire, sans jamais perdre de vue les enjeux humains. La pièce ne tombe jamais
dans le mani­chéisme d’une lourde démons­tra­tion. Elle déve­loppe au contraire une fine réflexion poli­tique, sociale et psycho­lo­gique sur l’es­pace urbain, la gentri­fi­ca­tion et la diver­sité cultu­relle, grâce à la
démarche docu­men­taire du metteur en scène. Pendant deux ans, François Hien a en effet rencon­tré les habi­tants du quar­tier de La Duchère alors en pleine réno­va­tion urbaine. Comme lui, avec L’Af­faire Correra, on a
l’im­pres­sion de s’être frotté au plus près du réel.


L’Af­faire Correra de François Hien. Jusqu’au vendredi 15 avril à 20h30 (dim 16h30, jeu 20h) au TNP à Villeur­banne, salle Jean Bouise.
Au TNP à Villeur­banne. De 7 à 25 €.

Florent Marchet, la pop clas­sieuse à la française

Il nous avait conquis il y a dix ans avec Courchevel, pop “à l’eau de rose” qui captait les destins sentimentaux et la vie des pavillons de banlieue comme peu de monde en France avant lui. Son dernier opus Garden Party s’inscrit dans la même lignée, abordant la vie familiale d’au...

The White Lotus 2, bizarre, sexuel et émou­vant !

Il y a peu de série qui vieillisse aussi bien dans le temps. Débarrassé des apparats de la première saison à HawaÏ, Mike White renouvelle entièrement son panel de riches clients dans un hôtel paradisiaque avec The White Lotus 2. Pas un personnage qui ne nous intéresse au fil du t...