Sortir à Lyon
Partager cet article :

Zylan, un opéra contre l’ho­mo­pho­bie

Benoît Rameau interprète Zylan dans l'opéra de Diana Soh.

[mis à jour]

C’est une des nouveau­tés mises en avant par Richard Brunel, le nouveau direc­teur de l’Opéra de Lyon : mettre en scène des petites formes hors les murs pour tous les publics dès l’ado­les­cence, moins chères, plus acces­sibles, et toujours aussi inven­tives, à travers ce qu’il a baptisé L’Opéra itiné­rant. C’est le cas avec Zylan ne chan­tera plus, présenté à sa créa­tion l’an passé dans le toujours dyna­mique théâtre du Point du jour et dans d’autres salles du 5e, et repris aujourd’­hui aux Subs et dans diffé­rents lieux de la ville jusqu’à fin novembre.

Le ténor Benoît Rameau interprète Zyland ne chantera plus de Diana Soh.
Benoît Rameau, ténor seul en scène.

L’his­toire vraie d’un jeune chan­teur persé­cuté pour son homo­sexua­lité et qui a fini par dispa­raître, mise en musique par une compo­si­trice dans la lignée de Ligeti, Diana Soh, et mise en scène par Richard Brunel, habi­tué à faire briller les oeuvres avec peu de moyens et beau­coup d’in­ven­ti­vité (on se souvient notam­ment de sa produc­tion de L’Em­pe­reur d’At­lan­tis de Viktor Ullmann à la Croix-Rousse) … Une compo­si­trice, un ténor au nom prédes­tiné pour l’opéra (Benoît Rameau), une guitare élec­trique, un violon­celle, des percus­sions, et vous obte­nez un « mono­drame » pas comme les autres, une créa­tion enga­gée et l’opéra le plus gonflé de la saison.

Zylan ne chan­tera plus de Diana Soh, mise en scène Richard Brunel. Du mercredi 5 au lundi 10 octobre aux Subs, Lyon 1er ; mercredi 12 et jeudi 13 octobre à 11h et 14h au lycée Bros­so­lette à Villeur­banne ; mardi 25 octobre à 18h30 à l’ENS de Lyon, Lyon 7e ; mardi 22 et mercredi 23 novembre à la SEPR, Lyon 3e. Toutes les dates de L’Opéra itiné­rant.

Zylan ne chantera plus dans la mise en scène de Richard Brunel.
Benoît Rameau avec les musi­ciens dans la mise en scène de Richard Brunel.

De la grande musique roman­tique !

C’est devenu LE théâtre musical de la Métropole avec une programmation alternative aux grandes institutions, souvent des plus alléchantes. C’est le cas dès ce concert d’entrée dans l’automne, dans lequel le quatuor Debussy est allé chercher un compète supplémentaire, Nima Sarkech...

Fran­cesco Corti, coup de coeur du festi­val d’Am­bro­nay

Claveciniste hors pair et ancien continuiste des Musiciens du Louvre, Francesco Corti est devenu un chef d’orchestre à part entière avec un sens du théâtre peu commun. Il est de passage au festival d’Ambronay. A ne rater sous aucun prétexte. Vous venez de sortir un double ...