1. Gone Girl (2014)

Inver­sion des rapports homme-femme, ce qui n’était que l’adap­ta­tion d’un thril­ler best-seller de Gillian Flynn se mue en grand film sur le couple, satire du mariage et de la famille tradi­tion­nelle, dernier volet de sa trilo­gie enta­mée avec The Social Network puis Mille­nium. Trompe-l’œil perma­nent, Gone Girl est un peu au couple ce que Zodiac est au crime: une enquête en forme de palimp­­seste, irré­­so­­lue, mais qui remet de fond en comble en cause tout le fonc­­tion­­ne­­ment de la société sur son passage. Tout Fincher est là, même l’hu­mour noir jouis­sif.

Gone Girl de David Fincher (2014, EU, 2h29) avec Ben Affleck, Rosa­­mund Pike, Neil Patrick Harris, Tyler Perry, Kim Dickens, Patrick Fugit, Casey Wilson… Dispo­nible sur Netflix.

2. Seven (1995)

Brad Pitt entre dans la légende avec S7ven.

Son dernier film sur pelli­cule et son chef-d’oeuvre des chefs d’oeuvre. Il impose Brad Pitt comme le grand acteur qu’il est et David Fincher comme le chef de file du nouvel Holly­wood, en renou­ve­lant les codes esthé­tiques du polar urbain, repris depuis sson géné­rique depuis dans la plupart des films de genre et des séries télé. Incon­tour­nable.

S7ven de David Fincher (1995, EU, 2h10) avec Brad Pitt, Morgan Free­man, Gwyneth Palthrow, Kevin Spacey…

3. The Social Network (2010)

Jesse Eisen­berg et Andrew Garfield dans The Social Network.

Avec son humour à froid et sa mise en scène diaphane (notam­ment pour filmer les dux jumeaux en un seul Armie Hammer, Fincher montre qu’il est aussi à l’aise dans la chro­nique de moeurs et la satire sourde de notre monde de commu­ni­ca­tion ultra-connec­tée. Avec un portrait intime d’un soli­taire comme il les aime camper par le génial Jesse Eisen­berg.

The Social Network de David Fincher (2010, avec Jesse Eisen­berg, Justin Timber­lake, Andrew Garfield, Max Minghella, Armie Hammer, Rooney Mara…

4. Mille­nium, les hommes qui n’ai­maient pas les femmes (2011)

Rooney Mara, nouvelle figure entre le bien et le mal, dans Mille­nium.

Son film le plus sous-estimé, qui tire tout le poten­tiel subver­sif et véné­neux des best-sellers de Stieg Lars­son, anti­ci­pant le phéno­mène #MeToo à travers le person­nage venge­resque de la sublime Rooney Mara. La séquence de traque du tueur dans une maison vitrée où tout peut se voir est d’an­tho­lo­gie.

Mille­nium, les hommes qui n’ai­maient pas les femmes de David Fincher (The Girl with the dragon tatoo, 2011, EU, 2h38) avec Daniel Craig, Rooney Mara, Chris­to­pher Plum­mer…

5. Zodiac (2007)

Jake Gyllen­haal, l’enquê­teur de Zodiac.

Notre coupable fasci­na­tion pour les monstres humains trouve un nouveau terrain de jeu pour Fincher, à travers une enquête méti­cu­leuse, ingrate, dont les meurtres barbares, impas­sibles, métho­diques, presque inci­dents, aussi méti­cu­leux qu’ex­pé­diés, nous giclent à la figure. Le pur unders­tament maniaque qui défi­nit le style de Fincher.

Zodiac de David Fincher (2007, EU, 2h36) avec Jake Gyllen­haal, Mark Ruffalo, Robert Downey Jr, Anthony Edwards…

Bonus : Mind­hun­ter (2017), série très docu­men­tée sur les serial killers pour Netflix avec Jona­than Groff, beau­coup plus inté­res­sante que les films qu’il a réali­sés pour la plate­forme ensuite, comme The Killer

Jona­than Groff dans Mind­hun­ter.

Merci d’avoir lu cet article ! Si vous avez un peu de temps, nous aime­­rions avoir votre avis pour nous amélio­­rer. Pour ce faire, vous pouvez répondre anony­­me­­ment à ce ques­­tion­­naire ou nous envoyer un email à redac­tion@exit­mag.fr. Merci beau­­coup !