Sortir à Lyon

N’al­lez pas à Tataouine !

Pous­sif. Il y a des premiers films qui mangent à tous les rate­liers du malheur pour mieux se faire remarquer : terro­risme, enfant malade, guerre en Lybie et dons d’or­gane, ça fait beau­coup pour un seul « Fils  ». Surtout quand l’es­sen­tiel du film consiste à enfer­mer un couple en plein crise à l’hô­pi­tal de Tataouine (en Tuni­sie) autour de leur enfant qui néces­site une greffe pour ne pas mourir. Chan­tage affec­tif en guise de scéna­rio, miso­gy­nie perma­nente de la femme fautive, prosé­ly­tisme reli­gieux au hasard des dialogues et pub gratuite pour Orange (en français dans le texte)… Serait-ce à cause des finan­ce­ments qata­ris du film ? Qu’est-ce qu’un acteur aussi beau que Sami Bouajila est allé faire dans cette galère ? Mystè­re… Même pour une réou­ver­ture des salles, ne vous infli­gez pas ça… L.H.

Un fils de Mehdi M. Barsaoui (Fr-Tun-Qatar, 1h35) avec Sami Bouajila, Najla Ben Abdal­lah, Yous­sef Khemi­ri…

Satire dans tous les sens

Comédie politique. Gary Zimmer (Steve Carell), conseiller politique Démocrate, reçoit en plein dans sa face et son costume sur mesure, la victoire de Donald Trump face à Hillary Clinton. Il est d’autant plus déprimé qu’il s’est fait humilier par son homologue Républicaine, l’esth...

Binoche : Potiche ?

Juliette Binoche ne joue pas dans des « comédies » » elle joue dans des « comédies d’auteur ». Après Ma Loute, la voici dans La Bonne épouse, au féminisme concon bien-pensant qui ne provoquera pas de débat à la conf de rédaction de Télérama, mais tellement mal filmé qu’il en devi...

27 Made­leine, t’as les boules coco!

Terrasse couverte. Avec sa terrasse de 600m2 et ses quatre terrains de pétanque (couverts été comme hiver), le 27 Madeleine est le QG des soirées décontractées. Boules à disposition (désinfectées après chaque utilisation bien entendu), accès libre sans réservation, ce qui devient...