Sortir à Lyon
Partager cet article :

Comment l’Au­di­to­rium va rouvrir

Après le Musée des Confluences et le TNP, Exit Mag conti­nue son tour d’ho­ri­zon de la reprise des lieux cultu­rels avec Aline Sam-Giao, direc­trice de l’Au­di­to­rium, qui vient d’an­non­cer la prochaine saison de l’Or­chestre Natio­nal de Lyon avec un programme ambi­tieux, un nouveau chef, et un calen­drier… plus opti­miste que prévu.

Plusieurs struc­tures de spec­tacle vivant comme l’Opéra de Lyon ou la Maison de la danse ont annoncé une ouver­ture de leurs salles plutôt vers novembre. Vous avez choisi de présen­ter la nouvelle saison de l’ONL dès septembre, comme prévu. Pourquoi ?

Aline Sam-Giao : « Au moment où l’on fina­li­sait la saison en avril, je ne pouvais me résoudre à couper l’ave­nir si tôt, d’au­tant que la situa­tion est très évolu­tive. Nous avons donc choisi d’ou­vrir la billet­te­rie avec la saison telle que nous l’avons conçue, en préci­sant qu’elle pour­rait être modi­fiée selon les condi­tions sani­taires. La sécu­rité et l’ac­cueil du public sont évidem­ment nos prio­ri­tés. On a envi­sagé trois plans d’adap­ta­tion diffé­rents selon l’évo­lu­tion sani­taire, mais les déci­sions du gouver­ne­ment annon­cées fin mai sont plutôt encou­ra­geantes.

La taille de l’Au­di­to­rium, les espaces d’ac­cueil et l’ou­ver­ture de la salle de concert sur l’ex­té­rieur sont-ils un atout pour faci­li­ter l’ac­cueil du public dans de bonnes condi­tions sani­taires ?

Oui, on a la chance d’avoir une grande salle, avec des rangs espa­cés, qui permettent effec­ti­ve­ment plus faci­le­ment de respec­ter des normes sani­taires. Elle sont été défi­nies à 1m autour de chaque spec­ta­teur, ce qui est le cas d’un rang à l’autre par exemple à l’Au­di­to­rium, mais elles sont encore suscep­tibles d’évo­luer d’ici septembre, et proba­ble­ment en bien. C’est pour ça que nous n’avons pas voulu arrê­ter notre élan avant de faire un bilan de la situa­tion au mois de juillet : là on pourra acter les choses pour la rentrée de septembre.

Quelles sont les diffi­cul­tés propres à la répé­ti­tion d’un orchestre ?

Les études menées notam­ment autour de la trans­mis­sion des virus à travers le souffle dans les instru­ments sont rassu­rantes. Mon premier objec­tif a donc été d’or­ga­ni­ser un proto­cole de répé­ti­tion très rigou­reux, d’abord de façon frac­tion­née puis en plus large groupe, pour pouvoir envi­sa­ger une reprise en septembre. Nous sommes aussi une struc­ture de produc­tion et nous ne pouvons pas seule­ment assu­rer l’ac­cueil du public dans des condi­tions sani­taires opti­males, nous devons aussi mettre en œuvre le projet de notre nouveau direc­teur musi­cal, Niko­laj Szeps-Znai­der.

Quel est-il ?

Nous avons conçu un programme ambi­tieux autour du thème du voyage sous toutes ses formes, depuis le moment où la musique est deve­nue un acte person­nel au XVIIIe siècle jusqu’aux débuts de la moder­nité avec Le Vais­seau fantôme de Wagner ou les sympho­nies de Mahler. Mais surtout, au-delà du programme musi­cal, Niko­laj Szeps-Znai­der a vrai­ment hâte de rencon­trer le public et de créer un véri­table projet commun pour Lyon. C’est ce projet que nous comp­tons mettre en œuvre, j’es­père dès septembre.

L’Au­di­to­rium va-t-il resté une « Cité de la musique » qui accueille tous les styles comme par exemple Etienne Daho ou Fatou­mata Diawara la saison passée ?

Bien sûr. Pour sa première saison, nous mettons bien évidem­ment l’ac­cent sur le projet de notre nouveau direc­teur musi­cal, mais l’Au­di­to­rium est avant tout un lieu de vie qui sera désor­mais ouvert même le midi grâce à notre parte­naire La Commune qui s’oc­cupe de la restau­ra­tion et a revu l’ac­cueil et le mobi­lier. Nous conti­nuons aussi l’ac­cueil de tous les formats musi­caux et notam­ment du jeune public avec une jour­née de la BD en octobre autour de Tintin, de la magie avec Etienne Saglio ou de l’orgue à histoires, conçu comme une boîte de radio qui invente des récits. Tout le monde est le bien­venu à l’Au­di­to­rium ! »

Propos recueillis par Luc Hernan­dez

Décou­vrez la nouvelle saison de l’Au­di­to­rium et de l’Or­chestre natio­nal de Lyon << ici >>, la billet­te­rie est désor­mais ouverte.

Niko­laj Szeps-Znai­der vous présente sa première saison à l’ONL << ici >>.

Collard joue Chopin à Piano à Lyon

Pas de trêve des confiseurs pour Piano à Lyon. Non seulement l'association lyonnaise a déjà daté plusieurs des plus grands pianistes d'aujourd'hui pour sa rentrée de janvier (Nikolai Luganksy, Nicholas Angelich, Nelson Goerner...), mais en plus elle a décidé d'enfourcher le tigre...

Ecou­tez Kaame­lott avant de le voir !

Cette fois, ça devrait être la bonne ! Après avoir été repoussé deux fois en 2020, Kaamelott premier volet - le film le plus attendu de la région (et au-delà) - devrait sortir comme le prochain James Bond au printemps 2021, même s'il n'est toujours pas daté. En attendant, vous po...

L’Ombre de Staline, à voir en Vod

Un dernier film en Vod avant la réouverture des cinémas ? Puisqu'il fait froid, autant partir pour les grands froids soviétiques avec L'Ombre de Staline, thriller historique levant le voile sur l'Holomodor, l'extermination par la faim décidée par le régime stalinien. Haletant et ...

Philippe Decou­flé fait le show en ligne

C’est un des spectacles les plus époustouflants qu’on avait vu à la Maison de la danse ces dernières années. Créé en 2016, Contact est désormais disponible en intégralité gratuitement sur Numeridanse, le site de référence qui permet d'entrer dans la ronde chorégraphique et qui vi...

Le charme à la Lyon­naise

C'est le parc de la Métropole qui allie le mieux nature, patrimoine et botanique. Situé dans l'ouest lyonnais, le domaine de Lacroix-Laval plaît autant aux amoureux de la nature avec ses bois et clairière qu'aux sportifs avec son parcours santé ou encore aux enfants qui peuvent f...

Les Nuits du Canal lancent le show!

Le salut sera donc venu de Villeurbanne et des puces du Canal : les Nuits du Canal, qui se lancent aujourd'hui jeudi 11 juin, marquent donc la première véritable reprise du spectacle vivant, adoubée par la Région Rhône-Alpes et sa délégation à la Culture. Le concept est simple : ...

Bon plan [chez soi] Cinéma

Vous ne savez plus quel film regarder à force d'avoir faire le tour de toutes les chaînes gratuites ? Le très dynamique cinéma du Zola à Villeurbanne a la bonne idée de proposer sa programmation à lui sur « La Toile », c'est son nom, avec 6 films par semaine en location pour 48h....