Sortir à Lyon
Partager cet article :

Ensemble, c’est tout !

Pop rock. Nada Surf est un des rares groupes alter­na­tifs à avoir écrit un tube, « Popu­lar », et si vous aviez entre dix et vingt ans en 1996 vous l’avez forcé­ment entendu, peut-être même joué à la fête de fin d’an­née avec votre groupe de lycée. Eux ont quitté le lycée depuis long­temps, et fêté l’an­née dernière les 20 ans de leur opus North 6th street. Virés depuis belle lurette par leur maison de disque d’ori­gine, les trois new-yorkais savourent depuis leur liberté artis­tique, en prenant autant que possible les chemins de traverse jusqu’à Never not toge­ther, bour­rin d’amour comme on aime avec un style mélo­dique et puis­sant qui doit à tout sauf au bon goût. L.H.

Nada Surf. Lundi 2 mars à 20h au Trans­bor­deur à Villeur­banne. 29 €. trans­bor­deur.fr

Dracula, un Coppola saignant sur Netflix

C'est un des grands films de Coppola, sous-estimée à sa sortie en 1992. Une grande fresque médiévale, baroque et sanguinolente fut moyennement goûtée à sa sortie, sous prétexte d’épouser la précarité d'effets spéciaux rudimentaires en trois couleurs, comme au temps de la Hammer.....

Le grand projet disco­gra­phique de l’ONL

à peine arrivé depuis septembre à l’Auditorium, que le nouveau directeur musical Nikolaj Szeps-Znaider a déjà lancé un projet artistique d’une ampleur digne des grandes heures d’Emmanuel Krivine. Malgré l’absence de public (pas merci Roselyne), il a d'abord travaillé en orfèvre l...

Camille chante et danse à Four­vière

C’est LA chorégraphe sud-africaine qui a bousculé tous les codes du corps et des représentations du spectacle vivant depuis les années 2000, et ce, du hip-hop à l’opéra. Volontiers provocatrice mais toujours énergique, ludique et pleine de dérision, Robyn Orlin n’a jamais hésité ...

Amour et rock’n’­roll en Russie

On a un instant l'impression d'assister à un film de beatnik de l'Est avec caméra en steadycam qui suit ses personnages en train de s’ennuyer. On s'aperçoit qu'il s'agit d'une fausse piste lorsqu'apparaissent les griffonnages eighties sur l’image elle-même, comme une mini-comédie...