Sortir à Lyon
Partager cet article :

Un nouveau festi­val de théâtre entêté

Le théâtre reprend, avec une program­ma­tion très riche pour finir la saison au TNP à Villeur­banne ou aux Céles­tins, Lyon 2e. Mais aussi carré­ment avec de nouveaux festi­vals. En atten­dant Les Météores, un événe­ment esti­val en plein air autour du cirque lancé par La Mouche, le théâtre qui mont qui monte qui monte de Saint-Genis Laval (à partir du 26 juin), voici le nouvel événe­ment plein d’ab­né­ga­tion du théâtre du Point du jour, Lyon 5e : Les Entê­tées, pour célé­brer la réou­ver­ture des lieux cultu­rels. Angé­lique Clai­rand et Eric Massé ont imaginé pour la fin de saison un festi­val nomade qui se tien­dra dans plusieurs lieux du 5e, et qui commen­cera même à Villeur­banne, au Trans­bor­deur, avec une pièce d’Etienne Gaudillière (photo), artiste asso­cié qu’on aime beau­coup : Cannes 39/90 ou la vraie histoire du festi­val de Cannes vu des coulisses et de la scène géopo­li­tique. Un projet qui ressemble à cette jeune scène qui s’em­pare des sujets poli­tiques sous un angle souvent origi­nale, comme Je m’en vais, l’Etat demeure, qu’on avait adoré récem­ment aux Céles­tins, ou les travaux du toujours fertile Collec­tif X. Une belle façon de renouer avec une conscience collec­tive, et une chance de rattra­per certains spec­tacles de la saison tout en soute­nant le Transbo, qui s’ap­prête à annon­cer ses Summer sessions d’été, et qui a toujours accueilli (aussi) du spec­tacle vivant, et notam­ment des humo­ris­tes…

Festi­val Les Entê­tées, du 15 juin au 10 juillet.

Cannes 39/90, une histoire du festi­val, d’Etienne Gaudillère avec la compa­gnie Y. Mardi 15 et mercredi 16 juin à 20h au Trans­bor­deur à Villeur­banne. De 13 à 18 €. Réser­ver.

Supers­pec­tives, le festi­val perché sur la colline de Four­vière

Pour sa quatrième édition, le festival s'empare du thème de l'environnement et continue de mettre à l'honneur la pluralité de la musique contemporaine. S'il s'annonce comme un festival « nouvelle génération », Superspectives se veut résolument alternatif, et met en avant la diver...

Les plus beaux films de Cannes à décou­vrir avant tout le monde

Grâce à la liaison Lyon-Cannes en ligne directe (merci monsieur Frémaux), on est gâtés : après une douzaine d'avant-premières au Pathé Bellecour dont la jouissive Palme d'Or - Sans filtre de Ruben Östlund - le Lumière Terreaux nous gratifie d'une dizaine de films supplémentaires ...

La house de Fola­mour, notre concert préféré des Nuits Sonores

On le disait depuis un moment : ces dernières années la programmation « de jour » des Nuits Sonores s’est étoffée à un tel point qu’elle était devenue pour nous l’attraction principale de l’événement. Eh bien c’est désormais entériné par les organisateurs eux-mêmes : dix éditions...