Sortir à Lyon

Court­ney Geraghty à la Croix-Rousse

Ouf ! Il y aura donc une véri­table direc­trice à la tête du théâtre de la Croix-Rousse à partir de janvier 2021. C’est Court­ney Geraghty qui a été choi­sie – en tandem avec l’au­ver­gnat Johanny Bert – pour succé­der à Jean Lacor­ne­rie et Anne Meillon. Venue du French Insti­tute Alliance Française à New York, cette jeune femme de 37 ans coche toutes les cases de la culture de gauche mondia­li­sée : donner plus de place aux invi­sibles, travailler avec les habi­tants et les amateurs (compre­nez une ligne artis­tique « inclu­sive« ), ouvrir la salle sur le quar­tier et le théâtre sur les autres arts, et surtout produire « éco-respon­sable », c’est-à-dire menu et pas cher. Small is beau­ti­ful, très bien. Sa program­ma­tion à l’ave­nir, qu’on attend impa­tiem­ment, dira ce que sa démarche contient d’ou­ver­ture, d’am­bi­tion ou de poli­tique­ment correct. Vali­dée par l’en­semble des collec­ti­vi­tés qui financent la Croix-Rousse (Ville, Métro­pole, Région), cette nomi­na­tion annonce déjà un début d’in­flexion dans le paysage théâ­tral de l’ag­glo : le théâtre musi­cal, axe prin­ci­pal de la program­ma­tion de la précé­dente direc­tion, ne sera plus qu’une forme parmi les autres, tandis que le TNP de Jean Bello­rini s’y consacre davan­tage, avec notam­ment cette semaine une carte blanche à la violon­cel­liste Sonia Wieder-Ather­ton, française née à San Fran­cisco. Déci­dé­ment, les franco-améri­caines ont le vent en poupe à Lyon. Tant mieux.

On trinque avec Thomas Vinter­berg

L’abus d’alcool est bon pour la santé, ou presque. C’est le sujet pas piqué des hannetons et foutrement anti-politiquement correct du dernier film de Thomas Vinterberg, et on ne se mouille pas en affirmant que c’est de loin le meilleur depuis La Chasse. Le réalisateur danois retr...

Cher­chez le garçon au Mac de Lyon

Chez Edi Dubien, les garçons ne naissent pas dans les choux mais dans les fougères, parmi les ours et les insectes, après un long combat qui les laissent encore incertains à eux même. Présence fantomatique, comme surgie des limbes de la mémoire, leur silhouette d’eau imprime à pe...

Iggy à oilpé !

Torse poil C’est notre chronique la moins habillée de l’histoire d’Exitmag, mais c’est sûrement celle qui demande le plus d’entretien. Car arborer le torse glabre aux muscles saillants façon Ken fait du surf d’Iggy Pop, ça se mérite. Epilé, waxé, hydraté… ça, c’est pour la ph...

Théâtre musi­cal au comp­toir

Politique. Entre les deux tours des municipales, vous reprendrez bien un peu de théâtre politique pour vous détendre... « Les Sans », c'est le drôle de théâtre politique dont la nouvelle direction du Point du jour a le secret, affrontement verbal de deux anciens camarades de lutt...