Sortir à Lyon
Partager cet article :

La danse fait sa rentrée : les immanquables

Trèfle de cœur

La Grosse Fugue vue par Anne Teresa de Keers­mae­ker.

Forsythe, Mats Ek et Anne Teresa de Keers­mae­ker, c’est le trio de haute volée du nouveau show du ballet de l’Opéra de Lyon avec des pièces pour 2, 4 ou encore 8 danseurs avec la Grosse Fugue de Beetho­ven inter­pré­tée par le quatuor Debussy, choré­gra­phie pion­nière d’ATK, 20 ans avant la version de Maguy Marin. Ou comment voya­ger dans l’his­toire de la danse contem­po­raine.

Forsythe / De Keers­mae­ker / Ek par le ballet de l’Opéra de Lyon. Du mardi 14 au samedi 18 septembre à 20h30 (mer 20h) à la Maison de la danse, Lyon 8e. De 20 à 40 €.

Le feu sous la glace des écrans

Impré­vi­sible et turbu­lente, Eun Me-Ahn avait d’abord fait danser les grands-mères sud-coréennes sous les boules à facettes pour son premier spec­tacle à la Maison de la danse, avant de détour­ner les rituels patrio­tiques des parades mili­taires dans un bal popu­laire festif et engagé. Figure impor­tante de l’avant-garde coréenne, elle revient à Lyon pour un portrait de l’Asie contem­po­raine avec Dragons, choré­gra­phie pour 14 jeunes danseurs bibe­ron­nés aux nouvelles tech­no­lo­gies – 8 en plateau et 6 en holo­grammes – pour auscul­ter en prise directe avec le corps notre rapport à la mondia­li­sa­tion audio­vi­suel­le… en dansant toujours à la folie.

Dragons d’Eun Me-Ahn. Mardi 21 à 20h30 et mercredi 22 septembre à 20h à la Maison de la danse, Lyon 8e. De 16 à 32 €.

La diva du Hip-hop

Après avoir rendu hommage au geste des travailleurs immi­grés dans Nass la saison passée à partir de la musique magh­ré­bine festive des années 70, Fouad Bous­souf, fraî­che­ment nommé à la tête du Centre choré­gra­phique du Havre, reprend en écho à la Bien­nale son vibrant hommage à la diva égyp­tienne Oum Kalthoum, à partir des poèmes d’Omar Khayyam qu’elle chan­tait. Façon de clore sa trilo­gie consa­crée au monde arabe de la plus belle des manières avec cette ode aux plai­sirs et à la rébel­lion.

Oüm de Fouad Bous­souf. Jeudi 30 septembre à 20h30 au théâtre La Mouche à Saint-Genis-Laval. De 12 à 24 €.