1. Vico pizzzza, le meilleur rapport qualité-prix (Lyon 2e)

Vous cher­chez la meilleure pizza et la moins chère ? Voici le lieu qu’il vous faut. On se croi­rait dans une cantine italienne, très convi­viale et sans façon, avec souvent de la bonne musique. La pâte fine respire de façon excep­tion­nelle, avec beau­coup de trot­toir, à lais­ser ou à prendre. Vue la taille de la pizza il y en aura pou tous les goûts. Embarque­ment immé­diat à 9 € la marghe­rita, le plus bas prix à Lyon pour une bonne pizza. Mais si Vico pizzzza (avec 3 ou 4 z selon) fait la diffé­rence, c’est aussi pour ses ingré­dients d’ex­cep­tion direc­te­ment venus d’Ita­lie, comme la morta­delle de Bologne (photo). Une tuerie.

Vico Pizzzza. 72 rue Auguste Comte, près de la place Carnot, Lyon 2e. 07 88 14 92 65. Pizzas de 9 € à 16 € hors pizzas spéciales (18 € la Morta­della al Pistac­chio en photo). 15 € la quatre fromages.

1. Ex-aequo : Papa­veri, la pâte la plus fine (Lyon 7e)

La Boscaiola, telle qu’on l’a dégus­tée chez Papa­veri.

Il n’y a pas que la taille qui compte, mais celle de Papa­­veri impres­­sionne. La pâte est aussi fine que chez Vico, mais sans trot­toir. Les ingré­dients sont aussi les meilleurs de la ville. L’am­biance, plus fami­liale, spacieuse et imper­son­nelle que chez Vico, fera la diffé­rence, selon votre mode de tranquillité. Mai au-delà des grands clas­siques grand format, les pizze speciale comptent parmi les plus éton­nantes de la place. Comme la « prome­­nade dans les forêts d’Alba au petit matin » qu’est la Tartufo à la mozza truf­­fée. Bref, le second top du top ex-aequo.

Papa­veri Pizza. 37 rue de la Thibau­dière, Lyon 7e. 04 37 28 21 44. Pizza clas­siques de 9,90 € (marghe­rita) à 16,50 €, envi­ron 18 € les pizzas spéciales.

3. La saga Casa Nobile, l’in­con­tour­nable (Lyon 2e, Lyon 7e)

Avec Nobile mare, la Casa Nobile ouvre son restaurant sicilien de poissons.
Nobile Mare, la Casa Nobile à Gerland qui fait désor­mais des pizzas.

Rien à dire, c’est toujours plein, le service avenant et la qualité toujours constante, pour y manger toutes les semaines avec les collègues du bureau. Avec de plus en plus de trot­toir pour les affa­més de gluten, c’est la mode. Nouveauté : vous pouvez désor­mais manger des pizzas à la Casa « mare » de Gerland autre­fois dévo­lue en trat­to­ria aux seuls produits de la mer (avec possi­bi­lité de réser­ver, chose impos­sible en Presqu’Île. Un four à pizzas y a été installé malgré la hauteur sous la verrière. Avec le plus de Nobile : des anti­pasti divins que servait autre­fois le regretté Pierre en rendant hommage à son village de Sicile. Il aurait été heureux de voir s’agran­dir son empire : Nobile Presqu’île va embras­ser les 500m2 de l’Hô­tel des ventes d’à côté. Pas sûr que ça désem­plisse la queue devant la pizze­ria la plus incon­tour­nable de la ville. La constance et la noblesse de Nobile sont sans équi­valent à Lyon.

Casa Nobile. 3 place de l’Hô­pi­tal, devant la Chapelle de l’Hô­tel Dieu, Lyon 2e. 04 78 03 02 54. Grande terrasse. Pizzas de 11 à 18 €. Très bon Nero d’Avola rouge, au verre ou en bouteille.
Casa Nobile Gerland. 283 avenue Jean Jaurès, Lyon 7e. 04 69 85 66 08. Spécia­li­tés de la mer en plus des pizzas.
Les Forno Nobile Grôlée et Part-Dieu proposent aussi pizzas al taglio.

4. La saga Morreale, le clan des Sici­liens (Lyon 2e, 3e, 4e)

La Fanta­sia ail et oignon, spécia­lité de chez Anto­nio et Marco (13,50 €).

On vous a déjà raconté la saga de la dynas­tie Morreale, la plus ancienne famille (sici­lienne) de la ville. La maison mère « Napoli » de Nicolo et Franco est toujours en service et reste la plus popu­laire, avec service en chan­tant au milieu d’une clien­tèle d’ha­bi­tués et des anciens de maillot de foot des légendes de l’OL ou de l’Ita­lie. La tradi­tion de la pizza est la même et reste parmi les tout meilleures de la ville. Anto e Fabio d’un côté et Anto­nio et Marco de l’autre – reje­tons de chacun des frères Morreale – ont fait gran­dir l’em­pire fami­lial à leur tour, désor­mais jusqu’à la Croix-Rousse. Le Festa Love d’Anto­nio et Marco rue Thomas­sin n’est pas le plus accueillant rue Thomas­sin, en face de l’an­cien Pathé Corde­liers laissé à l’aban­don… Ne pas cher­cher l’ori­gi­na­lité, mais la pizza, plutôt clas­sique, est très bonne partout.

Pizze­ria Napoli, chez Nicolo et Franco, maison mère des Morreale. 45 rue Frank­lin, Lyon 2e (Ainay). 04 78 37 23 37. Pizzas clas­siques de 9 à 16,90 €, parmi les moins chères de la ville.

Anto e Fabio. Deux pizzé­rias. La Scala, 3 rue du Comman­dant Dubois, Lyon 3e. 04 26 00 09 35. Pizzas de 13,50 € (la marghe­rita la plus chère de la ville !) à 18,50 €. La Famosa, 4 bis rue de Belfort, Lyon 4e, un peu moins chère. 04 78 61 73 13. De 12,50 € à 15 € pour les pizze clas­siques.

5. Pecora Negra, la nouveauté du chef étoilé (Lyon 6e)

Mauro Cola­greco.

C’est la petite dernière arri­vée à Lyon en février dernier, auréo­lée du pres­tige de son chef Mauro Cola­greco, dési­gné patron du meilleur restau­rant du monde à Menton en 2019. S’il ne riva­lise pas encore avec Vico Pizzzza, Pecora Negra s’ins­talle déjà parmi les incon­tour­nables, avec une qualité supplé­men­taire : ne pas forcer sur les prix, même dans le 6e…

Pecora Negra. 89 rue Bossuet (Lyon 6ᵉ). 04 26 28 34 57. Ouvert du mardi au samedi, midi et soir, et le dimanche soir. Pizzas clas­­siques de 12 à 16 €.

6. Hape, la pizza locale à base de courge ! (Lyon 1er)

Elle n’a rien de la clas­sique à l’ita­lienne, et pour­tant elle on ne peut plus déli­cieuse comme alter­na­tive. Hape n’uti­lise que des produits locaux et bio, y compris une base de courge pour faire la pizza quand la tomate a pris la poudre d’es­cam­pette jusqu’à la prochaine. La pâte ressem­ble­rait presque à une galette de sarra­sin, en plus fine. Le service – sans doute bio lui aussi – est un peu froid, mais Hape est ouverte le lundi. Une bonen alter­na­tive, donc.

Hape, pizza et burrata. 22 rue Hippo­lyte Flan­drin, Lyon 1er. 04 20 98 17 84. Ouvert 7j/7 midi et soir. La plupart des pizzas de 12 à 19 €, base tomate, crème ou courge.

7. Da Rino, à l’an­cienne comme en Italie (Lyon 4e)

Da Rino, la vraie cuisine italienne à l’an­cienne de la Croix-Rousse.

C’est un lieu unique à Lyon. Un boui-boui sans façon au service adorable et un peu désor­donné, où tout est fait maison, de la pasta à la pâte à pizza. Si vous n’êtes pas pressé, vous pouvez même xompo­ser votre pizza en choi­sis­sant vos propres ingré­dients. Et repar­tir avec le meilleur de la char­cu­te­rie italienne : la machine à décou­per le jambon, fine­ment, est au beau milieu des chaises en bois. Les noisettes du Piémont sont une tuerie, entre autres produits que vous ne trou­ve­rez qu’ici.

Da Rino, pasta e pizza, 5 rue Sainte-Clothilde, Lyon 1er. 04 72 73 36 14. Du mercredi au dimanche, midi et soir. Pizzas de 9 à 16 €. 

8. Hima­lia, la vrai pizza romaine (Lyon 2e)

C’est l’autre bonne adresse proche de la place Carnot, pas loin de chez Vico si vous ne trou­vez pas de place. La spécia­lité de Lomig et Sosheat, adorables, reste la pizza à la romaine, que vous pouvez aussi empor­ter al taglio. La pâte à pain est déli­bé­ré­ment plus épaisse tout en restant souf­flée, souvent accom­pa­gnée de pommes de terre pour rester à la romaine. La marghe­rita passe le test à moins de 10 €, et les autres ne dépas­sant pas les 17 €, à part pour la truffe. Un excellent rapport qualité-prix.

Hima­lia pizza. 49, rue de la Charité, Lyon 2e. 04 78 42 77 35. Du jeudi au dimanche de 12h à 14h et du mardi au dimanche de 19h à 22h. Pizzas de 9,90 € à 16,90 €.

9. NAPL, la plus bran­chée (Lyon 1er)

Pizza saumon aneth de chez NAPL.

Quand la marghe­rita attaque à 13 €, il faut se méfier ! Il y a plein de touristes à NAPL, dans un lieu aéré et coloré, haut de plafond, visi­ble­ment très heureux de payer des prix pari­siens. La divine pizza morta­delle et pistache de chez Vico vous coûtera ici 4 euros de plus… Elle est très bonne, cossue, voire etouffe-chre­tien, avec beau­coup de trot­toir. Mais pourquoi payer si cher ? Vous avez l’em­bar­ras du choix…

Pizze­ria NAPL. 21 rue du Garet, Lyon 1er. 07 67 99 50 93. Ouvert 7j/7 midi et soir. Pizzas de 13 à 22 €, les plus chères de la ville.

10. La décep­tion Chez Carlo (Lyon 2e)

L’in­té­rieur de Chez Carlo est toujours aussi beau… (photo LT)

Le décor, histo­rique, n’a pas changé, mais la pizza en a pris un coup depuis le chan­ge­ment de proprié­taire. On atteint les prix de chez NAPL voire plus si affi­ni­tés (marghe­rita à 14,50 €, le record lyon­nais) alors que la pizza est 50% plus petite, pas forcé­ment bien cuite le jour où nous y étions, avec des ingré­dients qui frisent la bana­lité d’un super­mar­ché. On espère que les autres plats que nous n’avons pas testé, sont meilleurs, mais il y a trop de bonnes pizzas à Lyon (comme Maria à la Croix-Rousse, où nous n’avons pas eu le temps de retour­ner) pour risquer la décep­tion.

Chez Carlo. 22 rue Palais Grillet, Lyon 2e. 04 78 42 05 79. Ouvert 7j/7, midi et soir. Pizzas de 13 à 22 €, les pluc hères de la ville.

Merci d’avoir lu cet article ! Si vous avez un peu de temps, nous aime­­rions avoir votre avis pour nous amélio­­rer. Pour ce faire, vous pouvez répondre anony­­me­­ment à ce ques­­tion­­naire ou nous envoyer un email à redac­tion@exit­mag.fr. Merci beau­­coup !