Sortir à Lyon
Partager cet article :

Bon plan [chez soi] Cinéma

Quand la Deneuve tour­nait à Lyon…

Cathe­rine Deneuve, c’est Jean-Paul Belmondo qui en parle le mieux. Dans un film de François Truf­faut inti­tulé La Sirène du Missis­sipi en 1969, c’est lui qui prononce cette réplique célèbre : « t’ai­mer, c’est une joie et c’est une souf­france ». Il se lance aussi dans une tirade dont il a le secret sur l’égoïsme des femmes de son temps… dans un appar­te­ment du quai Saint-Vincent à Lyon. Mais si la grande Catoche a joué les femmes fatales blonde platine au début de sa carrière, elle a aussi inter­pré­ter les amou­reuses fiévreuses comme dans Les Voleurs d’An­dré Téchiné (1995), un des films qui montre le mieux le Lyon moderne, entre l’opéra, les facul­tés des quais, le commis­sa­riat de La Duchère (si, si) et la toute nouvelle place des Terreaux qui venait d’être réno­vée par Daniel Buren, le temps d’une balade en voiture très drôle avec Cathe­rine donnant un cours parti­cu­lier de philo à un zazou qui la ramène. La Métro­pole, terre de cinéma, est la seule émis­sion à racon­ter l’his­toire des tour­nages à Lyon à travers les extraits des films. Et comme Cathe­rine a tout joué, vous la décou­vri­rez même dans ce premier épisode en ancienne miss Bretagne, perdu dans le Beaujo­lais, se réveillant un beau matin avec un jeune homme avec qui elle ne se souvient plus d’avoir passé la nuit… Mais c’était dans quel film ? A vous de le décou­vrir…

« Cathe­rine Deneuve, amou­reuse », dans Métro­pole de Lyon, terre de cinéma sur RCF Lyon, mercredi 6 mai à 20h ou en podcast tout de suite main­te­nant << ici >>.

Slalom, le + beau film de la rentrée

Longtemps repoussé, le premier film de Charlène Favier tourné en Savoie sort enfin pour la réouverture des salles le 19 mai prochain. Un sujet brûlant (l'emprise d'un coach sur une jeune skieuse), la révélation d'une cinéaste subtile qui mise sur la complexité des personnages... ...

Le grand projet disco­gra­phique de l’ONL

à peine arrivé depuis septembre à l’Auditorium, que le nouveau directeur musical Nikolaj Szeps-Znaider a déjà lancé un projet artistique d’une ampleur digne des grandes heures d’Emmanuel Krivine. Malgré l’absence de public (pas merci Roselyne), il a d'abord travaillé en orfèvre l...

Ils tapent sur des bambous…

Ils tapent sur des bambous et ça leur va bien... Après avoir donné à entendre la musique classique autrement en inventant un répertoire pour percussions mélodiques, notre trio lyonnais de marimbas préféré (bon d'accord, il n'y en a pas bézef...), vient de publier son nouveau clip...

A l’aise, la Taren­tai­se…

Rando facile, hameau montagnard aux chalets anciens du XVIIIe ou lacs aux eaux diaphanes reflétant le ciel, tout est beau en Haute Tarentaise ! Entre glaciers, cols et sommets, c'est une vallée qui a su conserver son empreinte sauvage. Une rando des plus faciles vous conduira ver...