Sortir à Lyon

Quand Piccoli reve­nait à Lyon…

C’est un des plus beaux rôles de Piccoli vieillis­sant : celui d’un père reve­nant voir ses trois filles sans préve­nir quinze plus tard, alors qu’il n’avait plus donner signe de vie… C’est Claude Mourié­ras, l’ac­tuel direc­teur de la Fabrique, l’école de cinéma des frères Lumière, qui avait écrit ce scéna­rio origi­nal où l’on voit Piccoli traî­ner sa majesté d’al­ba­tros dans la Cour des Voraces ou le Parc de la Tête d’Or. Les trois filles de trois géné­ra­tions diffé­rentes vont l’ac­cueillir diffé­rem­ment, Sandrine Kiber­lain incar­nant la plus bles­sée, ne suppor­tant pas de voir reve­nir celui qui les a aban­don­nées. Avec le sens de l’écoute et la liberté de déplaire qui faisait le propre de cette immense comé­dien, oscil­lant toujours entre tendresse et provo­ca­tion, Piccoli est abso­lu­ment excep­tion­nel quand il s’agit d’in­car­ner ce père sans conces­sion mais pour­tant revenu pour voir les trois filles qu’il a eues d’une femme qu’il n’ai­mait pas, heureux de les accom­pa­gner une dernière fois en décou­vrant sa petite fille. Miou-Miou est merveilleuse en prof de danse tombant sous le charme d’un Laurent Poitre­naux confon­dant son pied droit et son pied gauche. Mais ce sont bien évidem­ment les secrets de famille (dont on ne dira rien) qui vont refaire surface, dans des face-à-face d’une géné­ro­sité inouïe entre le grand Michel et le meilleur des géné­ra­tions des actrices actuelles, Nata­cha Régnier incar­nant l’ex -jeune prodige du piano. Pas de gras, pas d’api­toie­ment ou d’hys­té­rie mais des rapports de vérité dans lesquels chacun confronte sa place… et l’émo­tion de voir un grand comé­dien arpen­ter les pentes de la Croix-Rousse. Le film est en accès libre sur France Tv dans le cadre du parte­na­riat avec la Quin­zaine des réali­sa­teurs, absente de la Croi­sette cette année. C’est le moment d’en profi­ter. L.H.

Tout va bien, on s’en va de Claude Mourié­ras (2000, Fr, 1h31) avec Michel Piccoli, Miou-Miou, Sandrine Kiber­lain, Nata­cha Régnier, Laurent Poitre­naux… En strea­ming gratuit jusqu’au 14 septembre sur France Tv << ici >>.

M ferait bien la Halle

Rentrée. C'est ce qui s'appelle une date bien choisie. Alors que les rassemblements de plus de 100 personnes resteront probablement interdits encore tout l'été, à défaut d'aller le revoir aux Nuits de Fourvière où il avait mis le feu l'année dernière, vous pourrez retrouver M en tournée triomphale p...