Sortir à Lyon
Partager cet article :

Quand Piccoli reve­nait à Lyon…

C’est un des plus beaux rôles de Piccoli vieillis­sant : celui d’un père reve­nant voir ses trois filles sans préve­nir quinze plus tard, alors qu’il n’avait plus donner signe de vie… C’est Claude Mourié­ras, l’ac­tuel direc­teur de la Fabrique, l’école de cinéma des frères Lumière, qui avait écrit ce scéna­rio origi­nal où l’on voit Piccoli traî­ner sa majesté d’al­ba­tros dans la Cour des Voraces ou le Parc de la Tête d’Or. Les trois filles de trois géné­ra­tions diffé­rentes vont l’ac­cueillir diffé­rem­ment, Sandrine Kiber­lain incar­nant la plus bles­sée, ne suppor­tant pas de voir reve­nir celui qui les a aban­don­nées. Avec le sens de l’écoute et la liberté de déplaire qui faisait le propre de cette immense comé­dien, oscil­lant toujours entre tendresse et provo­ca­tion, Piccoli est abso­lu­ment excep­tion­nel quand il s’agit d’in­car­ner ce père sans conces­sion mais pour­tant revenu pour voir les trois filles qu’il a eues d’une femme qu’il n’ai­mait pas, heureux de les accom­pa­gner une dernière fois en décou­vrant sa petite fille. Miou-Miou est merveilleuse en prof de danse tombant sous le charme d’un Laurent Poitre­naux confon­dant son pied droit et son pied gauche. Mais ce sont bien évidem­ment les secrets de famille (dont on ne dira rien) qui vont refaire surface, dans des face-à-face d’une géné­ro­sité inouïe entre le grand Michel et le meilleur des géné­ra­tions des actrices actuelles, Nata­cha Régnier incar­nant l’ex -jeune prodige du piano. Pas de gras, pas d’api­toie­ment ou d’hys­té­rie mais des rapports de vérité dans lesquels chacun confronte sa place… et l’émo­tion de voir un grand comé­dien arpen­ter les pentes de la Croix-Rousse. Le film est en accès libre sur France Tv dans le cadre du parte­na­riat avec la Quin­zaine des réali­sa­teurs, absente de la Croi­sette cette année. C’est le moment d’en profi­ter. L.H.

Tout va bien, on s’en va de Claude Mourié­ras (2000, Fr, 1h31) avec Michel Piccoli, Miou-Miou, Sandrine Kiber­lain, Nata­cha Régnier, Laurent Poitre­naux… En strea­ming gratuit jusqu’au 14 septembre sur France Tv << ici >>.

Le Dernier duel de Ridley Scott

Ridley Scott s’attèle au dernier duel connu en France entre Jacques Le Gris et Jean de Carrouges en 1386, le second accusant le premier d’avoir violé sa jeune épouse, suite au témoignage de celle-ci. Le matériau de départ est splendide, la maestria à reconstituer la France du Moy...

Est-ce la peine d’al­ler voir Eiffel ?

Si vous avez un jour rêvé d’une histoire d’amour sous la tour Eiffel, vous pouvez toujours tenter ce drôle de biopic qui reconstitue la préquelle de la tour la plus célèbre du monde... à partir d’un amour empêché en Gironde à la fin du XIXe siècle. Gustave aimait Adrienne (avec u...

On a vu le nouveau James Bond en 4DX

N’écoutez pas les oiseaux de mauvais augure qui ont dû souffrir de trop attendre ce 007, tourné il y a deux ans... Il y a tout dans le dernier James Bond : le prologue italien (au féminin) le plus long de la saga, un générique splendide dans les ruines romaines sous-marines, des ...