Sortir à Lyon
Partager cet article :

Les 2 Alfred, 1 pour tous

Alexandre a 55 ans, deux enfants, un couple qui bat de l’aile et plus de travail. Nous sommes bien dans un film français, mais une comé­die : pour reconqué­rir le cœur de sa femme, il décide de se reprendre en main et se lance dans une nouvelle expé­rience profes­sion­nelle. Dans la start up pleine de jeunes qu’il intègre, Alexandre dénote un peu. Surtout que la « philo­so­phie de la maison » se résume en deux mots : “no child” (pas d’en­fant). Commence alors un enchai­ne­ment de mensonges qui le mettent dans des situa­tions cocasses, d’au­tant que sa “N+1” a le même âge que lui, et finit par lui faire de drôles de confi­den­ces…

Denis Poda­ly­dès et Sandrine Kiber­lain sont les meilleurs atouts de cette comé­die rocam­bo­lesque qui oppose doudous, garde­rie, manège et histoire du soir, et de l’autre conf’ call à 21h, appa­reils connec­tés, open space et voiture sans chauf­feur. Jamais tout à fait réaliste, le film s’amuse à confron­ter l’an­cien monde des has been, de la famille et de l’ar­ti­sa­nat, à la liberté sans limite des nouvelles tech­no­lo­gies. De petites en grosses galères, tout aussi amusantes que surréa­listes, la satire sociale se meut peu à peu en comé­die roman­tique, notam­ment avec l’ap­pa­ri­tion finale en guest-star de Vanessa Para­dis. Comme les 2 Alfred, ces doudous séchés pendus par les oreilles ou oubliés dans le sac du boulot, ce film un peu télé­phoné finit par arri­ver à bon port. Sans oublier les messages poli­tiques du réali­sa­teur-acteur sur les T-shirts qu’il porte : “La lutte, c’est classe”, ou encore “On ne sent pas ses chaînes, tant qu’on ne bouge pas”. Un hymne à la liberté en forme de feel good movie, comme une varia­tion bien-pensante du récent Effa­cer l’his­to­rique de Kervern et Delé­pine, autre­ment plus acide sur le même sujet. B.D.

Les 2 Alfred de et avec Bruno Poda­ly­dès, avec Sandrine Kiber­lain, Denis Poda­ly­dès, Michel Vuiller­moz… Sortie le 16 juin.

Titane, Palme d’or, le soufre et la souf­france

Commençons aussi dru que ce film choc en a sous le capot dès la scène d’ouverture : Titane est souvent très con, d’un cynisme et d'une complaisance pour la souffrance souvent insupportables, surtout dans sa première partie. C’est l’anti-Crash de David Cronenberg, à l'érotisme dou...

Jodie Foster défend Tahar Rahim dans Guan­ta­namo

Voilà un objet cinématographique taillé pour répondre aux canons du film judiciaire: une histoire vraie (celle d'un Mauritanien injustement détenu au camp de Guantánamo pendant 14 ans), une grosse machine à dénoncer (l’administration Bush et un système judiciaire qui bat de l’ail...

Bene­detta, nanar sympa­thique de chair et de sang

Verhoeven avait toujours voulu faire un film sur Jésus. Il aura fait un film sur une soeur habitée par Jésus. Chasse aux démons, amour charnel, jouissance et expiation, stigmates et délires christiques... ce film sur l’histoire vraie d’une sainte lesbienne du XVIIe siècle se tran...

Annette,comé­die musi­cale pour faire chan­ter #MeToo

Le premier problème d’Annette, c’est... Annette (le rôle, qu’on vous laissera découvrir). Le deuxième, c’est la musique des Sparks, à l'origine du film, ce qui est quand même ballot pour une comédie musicale. L'ambition était sans doute trop grande pour eux : après une belle ouve...