Sortir à Lyon
Partager cet article :

Tre piani : le nouveau Moretti nous ennuie

Les person­nages du nouveau Nanni Moretti auraient bien besoin de l’aide de Stéphane Plaza pour chan­ger d’ap­par­te­ment. Depuis que le fils d’une des familles habi­tant un vieil immeuble romain a renversé une passante, une véri­table série noire s’abat sur chacun. Accu­sa­tion de viol qui se retourne contre le beau Riccardo Scamar­cio, jeune mère délais­sée par son mari et parents rompant avec leur chauf­fard de fils, tout va de mal en pis dans ce film choral où chacun s’en­tête dans ses croyances. La réali­sa­tion est certes soignée mais voir autant de personnes qui vont mal pendant 2 heures, ça nous barbe un peu. Heureu­se­ment, il y a la lumi­neuse Marghe­rita Buy pour nous sortir de notre torpeur.

Tre Piani, de Nanni Moretti (Italie, 2h). Avec Marghe­rita Buy, Nanni Moretti, Ales­san­dro Sper­du­ti… Sortie le 10 novembre.

On a vu le nouveau Almo­do­var, Madres para­le­las

Revoilà un Pedro Almodovar plutôt en bonne forme malgré une excentricité plus contenue, avec ses couleurs franches, ses destinées de femmes fortes et bien-sûr son actrice fétiche, Penélope Cruz. Après Douleur et Gloire, son dernier film en forme d'autobiographie masculine, le réa...

Le Diable… le film iranien qui défie la censure

Le réalisateur d’Un Homme intègre (2017) a tourné quatre histoires reliées par un même thème : assumer une responsabilité individuelle dans un régime totalitaire. Ou comment défier la censure en tournant en Iran à la façon d’un court- métrage, alors que la peine de mort ne cesse ...

La Fièvre de Petrov, le nouveau coup de folie de Sere­bren­ni­kov

Il nous a mis la fièvre pendant des heures, Kirill Serebrennikov avec La Fièvre de Petrov, son dernier film. Ou plus exactement, pendant les 2h30 que dure cette balade métaphysique aux côtés de Petrov, dessinateur de BD sacrément grippé, ce qui ne l'empêche pas de boire des coups...