Sortir à Lyon
Partager cet article :

Baba du baroque !

On l’at­ten­dait, la voilà ! Les Grands concerts de la Chapelle de Trinité viennent de dévoi­ler leur saison 2020–21, avec du beau monde au balcon de la musique baroque. Musiques russes pour Noël, cantates de Bach le dimanche plusieurs fois dans la saison, grands motets français de Rameau et Mondon­ville, le lieu idoine pour écou­ter le baroque à Lyon réus­sit le tour de force de présen­ter une saison foison­nante, toujours plus ouverte : le quatuor Debussy vien­dra y faire chan­ter Keren Ann pour la musique contem­po­raine mais surtout surtout, le réci­tal prévu en avril dernier de Jakub Josef Orlinski, la nouvelle coque­luche des contre-ténors, a pu être reporté, et plutôt deux fois qu’une : ce n’est pas un mais deux réci­tals avec orchestre que vien­dra donner le beau gosse du baroque : un duel au sommet Haen­del-Vivaldi en janvier, puis une rebe­lote Haen­del en mars aux côtés de compo­si­teurs moins connus, Conti ou Bonon­cini. Deux dates à réser­ver d’ur­gence, qui s’an­noncent déjà parmi les plus exci­tantes de la saison prochaine. La preuve en images et en musique avec un des airs de voltige joyeuse dont Haen­del avait le secret :

Jakub Josef Orlinski chante « A dispetto d’un volto ingrato » de Tamer­lano.

Décou­vrez toute la program­ma­tion des Grands Concerts << ici >>.

Double concert Haen­del, en rival de Vivaldi

C'est la nouvelle coqueluche des contre-ténors, beau gosse fan de hip hop apparu en bermuda le temps d'une vidéo, ce qui a suffi à enflammer la toile, qui ne demande qu'à s'embraser... le plus souvent par les yeux. Heureusement depuis, les récitals et les disques de Jakub Josef O...

Un Coq d’Or planté dans son décor

Qu'est-ce autre chose que l'opéra qu'un prétexte musical à un grand spectacle dans lequel on puisse reconnaître nos sentiments exacerbés ? C'est ce qu'on s'est dit en assistant au lever de rideau de ce Coq d'Or de Rimski-Korsakov promis à être joué cet été au festival d'Aix. Un c...

Audi­to­rium : derniers concerts de fin de saison

L'aviez-vous remarqué ? Si les cinémas et les musées ont bien rouvert le 19 mai, le spectacle vivant, à Lyon, pas encore... S'il reste quelques lieux paresseux qui préfèrent attendre la rentrée prochaine, après de tristes occupations (lire notre coup de pied au culte), une foule ...

Gergiev, Nelson et Gardi­ner à Berlioz

On vous avait prévenu : le "retour à la vie" selon le beau sous-titre de Lélio, oeuvre méconnue du grand Hector Berlioz, allait se faire en grandes pompes au festival de la Côte Saint-André. La promesse est désormais tenue avec l'ouverture de la billetterie depuis le mercredi 5 m...