Sortir à Lyon
Partager cet article :

Collard joue Chopin à Piano à Lyon

Pas de trêve des confi­seurs pour Piano à Lyon. Non seule­ment l’as­so­cia­tion lyon­naise a déjà daté plusieurs des plus grands pianistes d’aujourd’­hui pour sa rentrée de janvier (Niko­lai Luganksy, Nicho­las Ange­lich, Nelson Goer­ner…), mais en plus elle a décidé d’en­four­cher le tigre du clavier dès le 16 décembre, avec un réci­tal salle Molière d’un grand monsieur du piano, Jean-Philippe Collard, ami du grand Vladi­mir Horo­witz, aujourd’­hui en plein âge d’or à force d’être hors d’âge… En prime, le programme est ce qu’on peut rêver de mieux pour se réchauf­fer le coeur en plein hiver : une ballade de Fauré, les 24 Préludes op. 28 de Frédé­ric Chopin, et le lyrisme chaloupé des Goyes­cas de Grana­dos pour danser le fandango sur son siège en respec­tant les distan­cia­tions sociales. Bref, on va pouvoir tous se retrou­ver salle Molière pour écou­ter du piano.

Jean-Philippe Collard (photo Baptiste Millot).

Réci­tal Jean-Philippe Collard (Chopin, Fauré, Grana­dos). Mercredi 16 décembre à 19h salle Molière, Lyon 5e. De 27 à 44 €. Réser­vez vos places.

Prochains concerts de Piano à Lyon :

Niko­lai Lugansky (Beetho­ven, Franck, Rach­ma­ni­nov). Jeudi 13 janvier à 17h et 20h30.

Nicho­las Ange­lich (Haydn, Proko­viev, Brahms). Jeudi 22 janvier à 17h et 20h30.

Nelson Goer­ner (Schu­bert, Albe­niz, Godowski). Mardi 26 janvier à 20h30.

Slalom, le + beau film de la rentrée

Longtemps repoussé, le premier film de Charlène Favier tourné en Savoie sort enfin pour la réouverture des salles le 19 mai prochain. Un sujet brûlant (l'emprise d'un coach sur une jeune skieuse), la révélation d'une cinéaste subtile qui mise sur la complexité des personnages... ...

Le grand projet disco­gra­phique de l’ONL

à peine arrivé depuis septembre à l’Auditorium, que le nouveau directeur musical Nikolaj Szeps-Znaider a déjà lancé un projet artistique d’une ampleur digne des grandes heures d’Emmanuel Krivine. Malgré l’absence de public (pas merci Roselyne), il a d'abord travaillé en orfèvre l...

Un jardin extra­or­di­naire

Le projet semblait impossible, alors ils l’ont fait : transformer un terrain vague de la SNCF, coincé entre deux lignes de chemin de fer à Jean Macé, en un jardin public accueillant, où l’on peut venir pour prendre un verre, lire un livre sur un transat, grignoter sur des tables ...

La (double) vie de Brian

Alors que l'Institut Lumière lui consacre une large réetrospective, Quais du polar invite Brian De Palma pour son premier livre, Les Serpents sont-ils nécessaires. Deux bonnes raisons de rencontre un des plus grands cinéastes vivants....