Sortir à Lyon
Partager cet article :

Collard joue Chopin à Piano à Lyon

Pas de trêve des confi­seurs pour Piano à Lyon. Non seule­ment l’as­so­cia­tion lyon­naise a déjà daté plusieurs des plus grands pianistes d’aujourd’­hui pour sa rentrée de janvier (Niko­lai Luganksy, Nicho­las Ange­lich, Nelson Goer­ner…), mais en plus elle a décidé d’en­four­cher le tigre du clavier dès le 16 décembre, avec un réci­tal salle Molière d’un grand monsieur du piano, Jean-Philippe Collard, ami du grand Vladi­mir Horo­witz, aujourd’­hui en plein âge d’or à force d’être hors d’âge… En prime, le programme est ce qu’on peut rêver de mieux pour se réchauf­fer le coeur en plein hiver : une ballade de Fauré, les 24 Préludes op. 28 de Frédé­ric Chopin, et le lyrisme chaloupé des Goyes­cas de Grana­dos pour danser le fandango sur son siège en respec­tant les distan­cia­tions sociales. Bref, on va pouvoir tous se retrou­ver salle Molière pour écou­ter du piano.

Jean-Philippe Collard (photo Baptiste Millot).

Réci­tal Jean-Philippe Collard (Chopin, Fauré, Grana­dos). Mercredi 16 décembre à 19h salle Molière, Lyon 5e. De 27 à 44 €. Réser­vez vos places.

Prochains concerts de Piano à Lyon :

Niko­lai Lugansky (Beetho­ven, Franck, Rach­ma­ni­nov). Jeudi 13 janvier à 17h et 20h30.

Nicho­las Ange­lich (Haydn, Proko­viev, Brahms). Jeudi 22 janvier à 17h et 20h30.

Nelson Goer­ner (Schu­bert, Albe­niz, Godowski). Mardi 26 janvier à 20h30.

Le maître de Mozart à l’Au­di­to­rium

Christian Zacharias a signé ce qui constitue tout simplement parmi les plus beaux disques jamais enregistrés en musique classique : une intégrale des sonates pour piano de Mozart, à l'exact point d'équilibre entre la légèreté et la mélancolie, doublée d'un coffret consacré à l'en...

Un nouveau festi­val baroque à Lyon

L’Institution des Chartreux a toujours fait venir des musiciens en cours de saison, et souvent de grande qualité, comme le ténor Cyrille Dubois. Plutôt que de les présenter au coup par coup au long de la saison, elle a décidé de les regrouper cette année le temps d’un week-end, a...

Sofiane, Pierre et le loup…

Impossible de se lasser de l’immense conte musical de Prokofiev, Pierre et le Loup, datant de 1936. D’autant que le compositeur russe l’a vraiment pensé pour les enfants, de manière pédagogique mais ludique, dans l’idée de les familiariser avec les principaux instruments de l’orc...

Réou­ver­ture de l’ONL : la surprise du chef !

Pour le concert d'ouverture de saison de l'Auditorium, Nikolaj-Szeps Znaider a réservé jeudi soir la plus belle des surprises : dégainer son violon pour accompagner l'idole de son enfance, Pinchas Zukerman, juste avant l'entracte. Il y avait la queue des grands soirs devant l'...