Sortir à Lyon
Partager cet article :

Les gardiens du temple psyché

Rock. Coupes de cheveux digne de Marc Bolan, vestes en velours brodées et jeans slim, les trois garçons de Temples semblent avoir réussi à inven­ter la machine à remon­ter le temps pour atter­rir tout droit dans le Londres des années 70. Il suffit de fermer les yeux en écou­tant leur dernier album, Hot Motion, pour s’y croire : leur rock psyché­dé­lique n’a rien à envier à Cream ni aux Beatles période Sgt. Pepper’s et Magi­cal Mystery Tour. Adoubé par Noel Galla­gher comme le meilleur group de rock anglais actuel, les Temples seraient-ils le symbole d’une certaine nostal­gie anglaise pour la pop-rock des années 60–70, véri­table trésor natio­nale ? Peut-être. Mais si les musi­ciens reprennent une formule déjà éprou­vée, ils le font avec un certain panache. Après Volcano, un second album un peu plus auda­cieux, Hot Motion se veut plus struc­turé et effi­cace avec sa produc­tion hyper léchée. Son vintage fait-maison, mélo­dies impla­cables et refrains entraî­nants, la chan­son d’ou­ver­ture qui donne son titre au disque tout comme Atomise ou Context sont de vraies petites bombes. Avec leur son de guitare distordu, les réver­bé­ra­tions de la voix loin­taine de Bagshaw et des riffs bien ryth­més, on est prêt à décol­ler, pour peu qu’on accepte de se lais­ser porter par la vague rétro de Temples. C.S.

Temples, mercredi 18 mars à 20h30 à l’Epi­ce­rie Moderne, Feyzin. De 14 à 18€. epice­rie­mo­derne.com

Le meilleur groupe de garage rock à Feyzin

Vingt ans que les infatigables Black Lips sont le meilleur groupe de garage rock du monde. Vingt ans que d’autres tentent de leur chiper le titre, sans jamais y parvenir. Comment expliquer une telle longévité ? Leur exceptionnelle présence scénique – plus punks que tous les punks...

Vous repren­drez bien encore un peu d’Alain Souchon ?

Il fallait le voir mettre un pied sur la scène de Fourvière cet été, guitare en bandoulière, entamant en solo Allô maman Bobo instantanément repris par le public. Souchon cache bien son jeu : à 77 ans, il prend encore des cours de chant, ne se fiche pas de son public en signant u...

Totorro fait son ciné-concert de l’amour

Le post rock a fait beaucoup de bien à la musique de film. Peut-il en faire autant au roman-photo ? Quinze ans après sa sortie on se souvient encore de l’excellente bande originale par Mogwai de Zidane, un portrait du 21ème siècle, sans laquelle le film n’aurait sans doute pas eu...

Le rock bien raide des Viagra Boys au Trans­bor­deur

A lui seul, leur nom est annonciateur d’une musique puissante et virile (si on peut encore se permettre d’employer cet adjectif en 2021). Originaires de Stockholm où ils ont chahuté toutes les scènes underground, les Viagra Boys débarquent à Lyon avec leur déferlante de rock punk...