Sortir à Lyon
Partager cet article :

Les gardiens du temple psyché

Rock. Coupes de cheveux digne de Marc Bolan, vestes en velours brodées et jeans slim, les trois garçons de Temples semblent avoir réussi à inven­ter la machine à remon­ter le temps pour atter­rir tout droit dans le Londres des années 70. Il suffit de fermer les yeux en écou­tant leur dernier album, Hot Motion, pour s’y croire : leur rock psyché­dé­lique n’a rien à envier à Cream ni aux Beatles période Sgt. Pepper’s et Magi­cal Mystery Tour. Adoubé par Noel Galla­gher comme le meilleur group de rock anglais actuel, les Temples seraient-ils le symbole d’une certaine nostal­gie anglaise pour la pop-rock des années 60–70, véri­table trésor natio­nale ? Peut-être. Mais si les musi­ciens reprennent une formule déjà éprou­vée, ils le font avec un certain panache. Après Volcano, un second album un peu plus auda­cieux, Hot Motion se veut plus struc­turé et effi­cace avec sa produc­tion hyper léchée. Son vintage fait-maison, mélo­dies impla­cables et refrains entraî­nants, la chan­son d’ou­ver­ture qui donne son titre au disque tout comme Atomise ou Context sont de vraies petites bombes. Avec leur son de guitare distordu, les réver­bé­ra­tions de la voix loin­taine de Bagshaw et des riffs bien ryth­més, on est prêt à décol­ler, pour peu qu’on accepte de se lais­ser porter par la vague rétro de Temples. C.S.

Temples, mercredi 18 mars à 20h30 à l’Epi­ce­rie Moderne, Feyzin. De 14 à 18€. epice­rie­mo­derne.com

Ponta Preta, surf rock vintage

Cela fait un moment qu’on vous parle du surf rock jubilatoire des Ponta Preta. Nos "Beach boys locaux" avaient livré en 2019 un premier EP fulgurant et une série de concerts à tomber, dans un style surf vintage mais pas que, clairement aussi influencé par leurs contemporains tels...

Brain Damage danse reggae au Transbo

Avis aux amateurs – mais aussi aux autres – l’inépuisable explorateur de la dub et de ses racines Martin Nathan aka Brain Damage est de retour avec un quinzième album paru le 28 mai dernier sur le label lyonnais Jarring Effects. Au départ, l’idée est simple : donner une suite au ...

A 25 ans, Jarring Effects fait encore de l’ef­fet

C’est le label lyonnais indépendant qui a réussi à faire son trou, notamment en produisant les albums de High Tone, le groupe pionnier de dub en France qui a éclos sur les pentes de la Croix Rousse à la fin des années 90. Jarring Effects, qui aurait dû fêter ses 25 ans l’année de...

Comment s’ha­biller pour Cathe­rine Ringer ?

Comment s’habiller pour aller voir Catherine Ringer chanter les Rita Mitsouko Une coiffure indécise  Vous hésitez toujours entre rafraîchir les pointes ou tout couper au moment fatidique de passer sous les ciseaux du coiffeur? Faites comme Catherine Ringer, ne choisissez pa...