Sortir à Lyon
Partager cet article :

La vie en musique et en pyjama !

Comé­die musi­cale. Vous passez toutes vos jour­nées en pyjama depuis le début du confi­ne­ment ? Profi­tez de cette tenue pour écou­ter la version concert de The Pajama Game, une comé­die musi­cale impro­bable des années cinquante qui parle d’un amour impos­sible entre une syndi­ca­liste et le direc­teur d’une usine de confec­tion de pyja­mas, le tout sur fond de crise sociale. Si cette version musi­cale fait l’im­passe sur les costumes flashy et les perruques fluo que les comé­diens arbo­raient dans la version de Jean Lacor­ne­rie et de Gérard Lecointe présen­tée cet hiver aux théâtres de la Renais­sance et de la Croix-Rousse, ça ne nous empêche pas d’ap­pré­cier la musique de Richard Adler et de Jerry Ross, en parti­cu­lier les chan­sons qui abordent le droit du travail de façon réjouis­sante. Avec en prime, des comé­diens qui chantent et jouent d’un instru­ment, ce qu’on ne voit pas tous les jours sur les planches de ce côté-ci de l’At­lan­tique…

Vous pouvez complé­ter le concert avec un bonus : Jean Lacor­ne­rie, en grand fan de comé­dies musi­cales qu’il est, poste chaque jour sur le site de son théâtre de la Croix-Rousse des extraits des meilleures comé­dies musi­cales. Parfait pour nous rendre le sourire et nous donner envie de repro­duire les choré­gra­phies dans notre salon… en pyjama !

Vous pouvez écou­ter le concert de The Pyjama Game filmé par France Musique << ici >>.

Et retrou­ver les extraits des meilleures comé­dies musi­cales de Jean Lacor­ne­rie << ici >>.

Tous les bons plans « temps suspendu » du théâtre de la Renais­sance à Oullins sont << >>.

Le rap queer de Lala &ce ouvre Nuits sonores

Les petits matins du pont de l’Ascension s’apprêtent à nouveau à cueillir les oiseaux de nuit lyonnais, dans les premières chaleurs du mois de mai. Comme avant, on rentrera se coucher au lever du soleil, dormir quelques heures et retourner se mêler à la foule, cette année aux Usi...

La pop irré­sis­tible de Jona­than Bree, croo­ner sans visage

Surfant sur la sortie de son troisième album Sleepwalking, le crooner sans visage Jonathan Bree vous transporte avec sa pop orchestrale et son chant feutré. Le fondateur du groupe The Brunettes s’est orienté, depuis la séparation du duo, vers des compositions plus amples et aérie...

Gavin Bryars et Moon­dog, le meilleur du jazz à l’Opéra under­ground

Il y a les musiciens qu’il ne faut pas rater et ceux à ne vraiment pas louper. Gavin Bryars est à ranger dans la seconde catégorie. Le compositeur britannique, pionnier du mouvement post-minimaliste (n’allez pas lui dire, ça lui déplaît), âgé de 79 ans n’est malheureusement pas é...

L’Im­pé­ra­trice fait salle comble au Transbo

Un seul mot n’est pas suffisant pour décrire leur style. À défaut, mélangeons les : funk, groove, disco, pop, électronique, planant. Les spectateurs trouveront eux-mêmes leur qualificatif. Après un report en février, L’Impératrice se produira finalement sur la scène du Transborde...