Sortir à Lyon
Partager cet article :

Felzine, coeur de rocker

Il a donné, avec son groupe Mustang, ses plus beaux moments au rock’n’­roll français du XXIème siècle. Alors c’est peu dire que Jean Felzine est l’un de nos héros les plus chers. Un vrai song­wri­ter comme on n’en fait plus. En solo, il explore de nouveaux hori­zons musi­caux, mais pour­suit toujours le même rêve : celui d’écrire la plus belle chan­son du monde. Spoi­ler alert : c’est encore raté, mais c’est encore somp­tueux. Pour­tant il y a de quoi être désta­bi­lisé d’en­trée de jeu. Où sont les guitares rockab’ et les synthés fréné­tiques ? Drapées dans de nouveaux habits « variété chic », les cinq nouvelles chan­sons marquent une distance forte avec le style musi­cal rock de Mustang – et c’est aussi bien comme ça, quand on sait qu’un cinquième album du groupe est en prépa­ra­tion. Felzine se fend même d’un élégant portrait au vitriol des rockeurs, comme s’il n’en était pas un lui-même (Mes amis dans le rock, clip à dégus­ter ci-dessous), mais seule­ment un de leurs « frères  ».

Après la sépa­ra­tion de l’Église et de l’État, voici la sépa­ra­tion du Rock’n’Roll et de la Chan­son ! Un trip à la façon du Dr Jekyll – comme s’il exis­tait un Dr Felzine et un Mr Mustang – une tenta­tive (vaine, évidem­ment, c’est la chan­son la plus « rock » du disque !) de sépa­rer le chan­teur du rockeur. Ce qu’il réus­sit, en revanche, c’est de prou­ver qu’il n’a pas besoin des appa­rats du rock pour écrire de sublimes chan­sons. Ceux qui ont bien écouté les albums de Mustang le savaient déjà mais combien sommes-nous ? Pour les autres et plus géné­ra­le­ment tous ceux que le rock emmerde, la splen­dide ballade centrale État stable devrait être le coup de grâce ou juste la porte d’en­trée dans le monde mélo­dra­ma­tique et plein d’amour de Jean Felzine. Un grand rockeur qui va vous faire aimer la variété. Un grand chan­teur, tout simple­ment. Alexandre Queneau

Jean Felzine (+ Mauvais Garçon). Vendredi 18 septembre à 20h30 à A Thou bout d’chant (avec Le Marché Gare), Lyon 1er. 10 €. athou­boutd­chant.com

Vincent Lacoste et la jeune fille

Vincent Lacoste n’est pas seulement un acteur de comédie. Vous pouvez d’ailleurs voir actuellement Mes jours de gloire sur Canal +, joli premier film sur la dépression pour lequel on l’avait rencontré (lire l’entretien << ici >>). Avec Amanda, il trouvait son plus beau rôle drama...

Camille chante et danse à Four­vière

C’est LA chorégraphe sud-africaine qui a bousculé tous les codes du corps et des représentations du spectacle vivant depuis les années 2000, et ce, du hip-hop à l’opéra. Volontiers provocatrice mais toujours énergique, ludique et pleine de dérision, Robyn Orlin n’a jamais hésité ...

40 ans de Jazz à Vienne: c’est parti !

La voilà la bonne nouvelle, tombée le temps d'un Facebook live : "La configuration du Théâtre Antique de Vienne permet aujourd'hui à Jazz à Vienne d’envisager des concerts cet été." On vous avait déjà alléché en avant-première avec la plupart des noms de cette 40e édition et la n...

Art d’aujourd’­hui chez Descours

Cet été, on apprenait à notre grand regret que Michel Descours fermait sa galerie après dix années d’exposition, pour se concentrer sur celle ouverte à Paris ainsi que sur sa librairie, toujours située rue Auguste-Comte. Quelle ne fut pas notre surprise d’apprendre qu’il organisa...

Conver­sa­tion entre frères

uo. Il porte haut les couleurs de l’illustration à la française avec ses dessins drolatiques et colorés, faussement naïfs. Deux ans après l’exposition Le Week-end, Jean Jullien revient à la galerie Slika, toujours en compagnie de son frère Nicolas, vidéaste et musicien. Les deux ...