Sortir à Lyon
Partager cet article :

Imagine le nouveau musée des Beaux-Arts

Le cabi­net lyon­nais U2 Archi­tec­tures d’Ulysse Panel et Ugo Nata­loni a reçu vendredi 16 le troi­sième prix d’un concours d’idées inter­na­tio­nal du minis­tère de la Culture. L’objet : imagi­ner une utopique exten­sion du Musée des beaux-arts de Lyon. Diplô­més de l’Ensa lyon­naise, les deux gones avaient créé leur agence en février 2019. « C’est une grande satis­fac­tion car il y avait quand même 60 candi­dats et c’était notre premier concours ! On a misé sur le réalisme dans un bâti­ment déjà incroyable en lui-même, une mise en valeur sans inter­ven­tion trop brutale, avec notam­ment un effet vitrine depuis la cour inté­rieure.  » Une jolie carte de visite pour les deux Lyon­nais qui voient en prime leur projet exposé plusieurs jours au Centre de culture urbaine Archi­pel. David Gossard

Centre de culture urbaine Archi­pel, 21 place des Terreaux, Lyon 1er. Ouvert de 13h à 19h du mardi au samedi. Entrée libre. Site Archi­pel

Les Vani­tés, ou comment célé­brer la vie à travers la mort

La commissaire de la nouvelle exposition du musée des Beaux-Arts, Ludmila Virassamynaïken,  nous présente la façon dont elle a abordé le thème des vanités à travers les siècles et les esthétiques, "à la mort à la vie". A quelle époque débute le thème des vanités en histoire de...

Derniers jours pour voir l’expo Peri­phery of the night

C’est l’exposition événement de cet automne. En plus de réaliser les films les plus contemplatifs du cinéma contemporain (son dernier film Memoria est actuellement à l'affiche ; lire aussi notre critique de Cemetery of splendour), errant à la lisière du royaume des morts et de ce...

Les Sioux ou comment chan­ger notre regard à Confluences

Détrompez-vous : Sur la piste des Sioux, la nouvelle grande exposition du musée des Confluences, n’a rien d’un parcours ethnologique classique où l'on découvrirait le B.a.-ba des mœurs et coutumes des indiens d’Amérique. L’institution fait un pas de côté en analysant comment les ...

Gratuit : allez voir l’expo Lugdu­num sur le pouvoir

L’exercice du pouvoir dans l’Empire romain, c’est pire qu’un épisode de Dallas. Meurtre, alliance, adoption d’un proche pour en faire son héritier… Autant dire qu’à côté, les prochaines présidentielles même avec un grand Z vont faire pâle figure... Rome, c’est Dallas Pour m...