Sortir à Lyon
Partager cet article :

Comme un oiseau dans Confluences

Puisque qu’on peut s’en­tas­ser devant les panneaux publi­ci­taires dans le métro mais toujours pas aller dans les musées selon la poli­tique stupide du gouver­ne­ment, heureu­se­ment les musées viennent à nous, et celui des Confluences n’est jamais à court d’idées…

Visite virtuelle à 360°

A partir du samedi 24 avril, vous pour­rez même vous prendre pour un oiseau à travers une visite à 360° de chez vous, par petit groupe (10 personnes max), qui vous permet d’in­te­ra­gir avec un média­teur rien que pour vous, de chan­ger votre point de vue (du ciel, de la terre, ou juste sous la mâchoire du Cama­ra­sau­rus !), et de zoomer sur l’élé­ment de votre choix. L’oc­ca­sion de décou­vrir en plus du parcours perma­nent sur les “Origines du monde”, la nouvelle expo­si­tion tempo­raire consa­crée aux oiseaux rares. Non seule­ment parce que le musée des Confluences possède la 2e plus grande collec­tion du genre avec 240 spéci­mens, mais surtout parce que l’ex­po­si­tion vous permet­tra de décou­vrir nombre d’es­pèces aujourd’­hui mena­cées, dont il faut désor­mais prendre le plus grand soin.

Une belle mâchoire d’Origines, les récits du monde, dans le parcours perma­nent du musée.

Un média­teur pour vous tout-e seul-e

C’est ce qui s’ap­pelle joindre l’utile à l’agréable, et le plai­sir de voler virtuel­le­ment tout en gardant les pieds sur terre, en prenant soin de ce qui nous entoure, et nous dépasse. Un beau programme, qui se prolon­gera le 8 mai avec une nouvelle expo à visi­ter aussi à 360°, “La terre en héri­tage, du Néoli­thique à nous”. En espé­rant qu’on pourra aller ensuite la visi­ter pour de vrai…

Visite à 360°, le musée comme si vous y étiez. Au Musée des Confluences, Lyon 2e, à partir du samedi 24 avril.

Expo­si­tions dispo­nibles : L’Oi­seau rare, de l’hi­ron­delle au kakapo (photo Bertrand Stofleth) ; Origines, les récits du monde, parcours perma­nent (photo Quen­tin Lafont).

Les mercre­dis et same­dis à 18h30, le dimanche à 17h30. 2 / 3 €. Durée 1h. Réser­va­tion