Sortir à Lyon
Partager cet article :

Comme un oiseau dans Confluences

Puisque qu’on peut s’en­tas­ser devant les panneaux publi­ci­taires dans le métro mais toujours pas aller dans les musées selon la poli­tique stupide du gouver­ne­ment, heureu­se­ment les musées viennent à nous, et celui des Confluences n’est jamais à court d’idées…

Visite virtuelle à 360°

A partir du samedi 24 avril, vous pour­rez même vous prendre pour un oiseau à travers une visite à 360° de chez vous, par petit groupe (10 personnes max), qui vous permet d’in­te­ra­gir avec un média­teur rien que pour vous, de chan­ger votre point de vue (du ciel, de la terre, ou juste sous la mâchoire du Cama­ra­sau­rus !), et de zoomer sur l’élé­ment de votre choix. L’oc­ca­sion de décou­vrir en plus du parcours perma­nent sur les “Origines du monde”, la nouvelle expo­si­tion tempo­raire consa­crée aux oiseaux rares. Non seule­ment parce que le musée des Confluences possède la 2e plus grande collec­tion du genre avec 240 spéci­mens, mais surtout parce que l’ex­po­si­tion vous permet­tra de décou­vrir nombre d’es­pèces aujourd’­hui mena­cées, dont il faut désor­mais prendre le plus grand soin.

Une belle mâchoire d’Origines, les récits du monde, dans le parcours perma­nent du musée.

Un média­teur pour vous tout-e seul-e

C’est ce qui s’ap­pelle joindre l’utile à l’agréable, et le plai­sir de voler virtuel­le­ment tout en gardant les pieds sur terre, en prenant soin de ce qui nous entoure, et nous dépasse. Un beau programme, qui se prolon­gera le 8 mai avec une nouvelle expo à visi­ter aussi à 360°, “La terre en héri­tage, du Néoli­thique à nous”. En espé­rant qu’on pourra aller ensuite la visi­ter pour de vrai…

Visite à 360°, le musée comme si vous y étiez. Au Musée des Confluences, Lyon 2e, à partir du samedi 24 avril.

Expo­si­tions dispo­nibles : L’Oi­seau rare, de l’hi­ron­delle au kakapo (photo Bertrand Stofleth) ; Origines, les récits du monde, parcours perma­nent (photo Quen­tin Lafont).

Les mercre­dis et same­dis à 18h30, le dimanche à 17h30. 2 / 3 €. Durée 1h. Réser­va­tion

Slalom, le + beau film de la rentrée

Longtemps repoussé, le premier film de Charlène Favier tourné en Savoie sort enfin pour la réouverture des salles le 19 mai prochain. Un sujet brûlant (l'emprise d'un coach sur une jeune skieuse), la révélation d'une cinéaste subtile qui mise sur la complexité des personnages... ...

Le grand projet disco­gra­phique de l’ONL

à peine arrivé depuis septembre à l’Auditorium, que le nouveau directeur musical Nikolaj Szeps-Znaider a déjà lancé un projet artistique d’une ampleur digne des grandes heures d’Emmanuel Krivine. Malgré l’absence de public (pas merci Roselyne), il a d'abord travaillé en orfèvre l...

Nouvelle vague aux Subs

« Optimisme ambient »… Que le nom de ce nouvel événement est bien trouvé ! À contre-courant de tout ou presque, ce satané pessimisme ambiant, donc, mais aussi des esthétiques à la mode et même des façons de présenter du spectacle vivant aujourd’hui, les Subs lancent un alléchant ...

Bon plan [chez soi] Cinéma

Rochefort sans la moustache Alerte rouge : Symphonie pour un massacre de Jacques Deray est diffusé ce lundi 27 avril à 20h55 sur France 5 ! Le saviez-vous ? Jean Rochefort a débuté sans la moustache, en jouant les faux derches dans les polars des années 60. Il incarne même,...