Sortir à Lyon
Partager cet article :

Le nouveau Tartuffe de la Comé­die Française pour ouvrir Four­vière

En plus de Nick Cave, M, Juliette Arma­net ou encore Jacques et Thomas Dutronc côté musique, on connaît désor­mais le spec­tacle d’ou­ver­ture des Nuits de Four­vière : c’est Le Tartuffe de la Comé­die Française, conçu par le très contem­po­rain Ivo Van Hove, qui célé­brera les 400 ans de Molière pour l’ou­ver­ture du festi­val d’été le plus popu­laire de Lyon, tradi­tion­nel­le­ment consa­crée à une grande créa­tion de spec­tacle vivant. Le metteur en scène flamand avait déjà signé un spec­tacle coup de poing, adapté du film de Luchino Visconti, Les Damnés, pour les comé­diens du français à la Cour d’hon­neur d’Avi­gnon. C’est donc (aussi) un habi­tué du théâtre en plein air.

Domi­nique Blanc et Denis Poda­ly­dès sur la scène du théâtre antique

Vous pour­rez donc voir Denis Poda­ly­dès, Loïc Corbery, Marina Hands ou encore la grande Domi­nique Blanc sur le site magique de la colline de Four­vière. Et pour les plus rapides à lire ces lignes, vous pour­rez même les voir en avant-première dans les ciné­mas Pathé du Grand Lyon deux dates de suite !

Le Tartuffe ou l’Hy­po­crite de Molière avec la troupe de la Comé­die Française. Mise en scène Ivo Von Hove. En ouver­ture des Nuits de Four­vière à partir du 6 juin prochain (billet­te­rie le 14 mars). Jusqu’au 22 février en retrans­mis­sion live dans les ciné­mas Pathé du Grand Lyon (Vaise, Belle­cour, Carré de Soie). Photo : Jan Vers­wey­veld.

Notre Domi­nique Blanc chérie.

Supers­pec­tives, le festi­val perché sur la colline de Four­vière

Pour sa quatrième édition, le festival s'empare du thème de l'environnement et continue de mettre à l'honneur la pluralité de la musique contemporaine. S'il s'annonce comme un festival « nouvelle génération », Superspectives se veut résolument alternatif, et met en avant la diver...

Les plus beaux films de Cannes à décou­vrir avant tout le monde

Grâce à la liaison Lyon-Cannes en ligne directe (merci monsieur Frémaux), on est gâtés : après une douzaine d'avant-premières au Pathé Bellecour dont la jouissive Palme d'Or - Sans filtre de Ruben Östlund - le Lumière Terreaux nous gratifie d'une dizaine de films supplémentaires ...

La house de Fola­mour, notre concert préféré des Nuits Sonores

On le disait depuis un moment : ces dernières années la programmation « de jour » des Nuits Sonores s’est étoffée à un tel point qu’elle était devenue pour nous l’attraction principale de l’événement. Eh bien c’est désormais entériné par les organisateurs eux-mêmes : dix éditions...