Sortir à Lyon

Norman fait des one man shows

C’était notre Youtu­beur préféré. Le premier à faire le buzz avec ses vidéos débu­tant par un éner­gique « Faux », avant que de pâles copies ne débarquent sur la toile et que ça ne devienne fran­che­ment n’im­porte quoi. On aimait son côté loser et son auto-déri­sion sur son physique de grin­ga­let et ses origines du ch’Nord, son chat Sergio qui s’in­crus­tait noncha­lam­ment à l’écran et surtout, sa façon de dépeindre si fidè­le­ment notre quoti­dien de millé­nial, des soirées cuites entre potes à la crise des 25 ans, touchant toujours juste et ne se moquant jamais. Et puis Norman a grandi et nous aussi. Il a fait un premier one et un peu moins de vidéos, et on a fini par oublier sa chaîne Youtube (qui cumule la baga­telle de 11,7 millions d’abon­nés). Aujourd’­hui, on découvre que non seule­ment, il a repris à un bon rythme ses publi­ca­tions, mais qu’en plus il a eu un bébé et qu’il revient avec son nouveau spec­tacle, La Matu­rité. On n’a aucune idée de ce que ce vrai gentil vaut sur scène, sans caméra ni montage ni chat, mais on sait qu’en conti­nuant de racon­ter sa vie, c’est encore de nous dont il parle. C.S.

Norman, La Matu­rité. Mercredi 18 mars, à 20h, à la Halle Tony-Garnier, Lyon 7e. De 33 à 47€. halle-tony-garnier.com

Ondine, le plus beau film de la rentrée

Tous ses films parlent d'amour, mais en parlent comme aucun autre. Dans Transit, Christian Petzold mettait en scène sans prévenir un court récit de 1940 dans le monde d'aujourd'hui, comme si tous les enjeux de la Seconde Guerre mondiale (réfugiés, persécution, Résistance) venaien...

Faites-vous livrer un bon polar !

On n'avoue ne pas trop comprendre comment on autorise encore Amazon à livrer son industrie culturelle et pas les nombreuses librairies indépendantes lyonnaises... La culture, c'est comme l'alimentarion, favorisons le local, les artisans et le circuit court. De notre point de vue,...

Auré­lien Cava­gna, du cœur à l’ou­vrage

Pour son premier seul en scène, Aurélien Cavagna nous parle de ses problèmes de cœur. Des filles bien sûr, mais surtout de ce muscle cardiaque qui l’a déjà lâché une fois et qui aujourd’hui le fait vivre à 100 à l’heure....