Sortir à Lyon
Partager cet article :

Bain de vannes à haute tempé­ra­ture

Il a les affiches les plus drôles de la scène humo­ris­tique. Sniper à la fois cool et sans conces­sion, Thomas VDB est surtout un orfèvre de l’écri­ture et de l’ob­ser­va­tion sociale, une sorte de Blanche Gardin au mascu­lin, plus hargneux et plus durable, à qui on passe tout, vu son taux d”auto­dé­ri­sion qui dépasse les 100%. On est prêts pour l’ac­cli­ma­ta­tion.

Thomas VDB s’ac­cli­mate. Mer 20 octobre à 21h à la Comé­die Odéon, Lyon 2e. De 30 à 35 € (annoncé complet).

On a adoré le nouveau spec­tacle de Fabrice Eboué, Adieu hier !

Après une première partie assurée par l’étonnante humoriste belge Angelina Bruno et sa prothèse de bras, c’est au rythme de la chanson Ausländer de Rammstein que Fabrice Eboué a fait son entrée fracassante sur scène. Directement il a choisi quelques victimes dans le public du pre...

Avec son nouveau spec­tacle, Fabrice Eboué envoie valser le passé

C'est un des rares comiques à réussir des blagues sur le racisme sans jamais verser dans le communautarisme. Il ne s'interdit rien, et a réussi à vieillir sur scène. Deux qualités de plus en plus rare. Lors de son dernier spectacle, ils nous expliquait déjà que "son seul censeur,...

Vincent Dedienne encore plus inci­sif dans Un soir de gala

Il s’était mis à nu dans son premier spectacle pour nous parler de lui. C’est vêtu d’un costard que Vincent Dedienne revient pour en tailler un à ses semblables, dans Un soir de gala. Autour d’un piano dont il ne jouera pas, il déroule ainsi l’incarnation d’une dizaine de personn...

Paul Mira­bel, l’hu­mo­riste le plus lunaire et décalé

Le zèbre n’est pas un équidé comme les autres. Cet animal se différencie des chevaux et des ânes par son pelage original, noir avec des rayures blanches (et non l’inverse). Ainsi, un « drôle de zèbre » signifie par métaphore quelqu’un d’étrange, un peu hors norme, bizarre et… aty...