Sortir à Lyon
Partager cet article :

Randon­née nature au coeur de Lyon

Il n’y a pas que le parc de la Tête d’Or pour se bala­der au vert en pleine ville, il y a aussi les voies vertes. Encore peu connues des Lyon­nais, ces liai­sons façon sentiers de randon­née urbains ont été aména­gées au début des années 2000 pour relier le 5e au 9e arron­dis­se­ment. La toute première et la plus emblé­ma­tique, c’est la voie verte de Champ­vert, qui suit le tracé de l’an­cienne ligne de voie ferrée qui reliait Saint-Just à Vaugne­ray, soit la balade idéale pour un dimanche en famille. 

Non seule­ment elle est acces­sible en bus depuis Gorge de Loup, mais surtout, une fois montée les quelques marches qui séparent l’en­trée du chemin de la circu­la­tion vrom­bis­sante, vous voilà plongé en pleine nature, sous le couvert de grands arbres.

C’est parti pour trois kilo­mètres de balade jusqu’à Tassin, au cours desquels vous passe­rez sous plusieurs vieux ponts de pierre, croi­se­rez des boulistes et en appren­drez un peu plus sur la faune et la flore du coin: des panneaux expli­ca­tifs accom­pagnent hôtels à insectes, vieilles souches et micro-mares instal­lés pour soute­nir la biodi­ver­sité locale. Pour un peu, on en oublie­rait presque les façades d’im­meubles qui affleurent çà et là derrière les feuillages. 

La passe­relle du bien nommé parc de la Passe­relle, qui mène jusqu’au parc de la mairie du 5e. Vous la trou­ve­rez à gauche de l’en­trée de la voie verte.

L’autre inté­rêt de cette ligne verte, c’est qu’elle relie trois parcs. On vous recom­mande de faire l’im­passe sur celui de Champ­vert, bordé par une route et donc trop bruyant, pour profi­ter du parc de la mairie du 5e, en traver­sant une passe­relle ultra design. Les amou­reux de la nature opte­ront plutôt pour le parc de la Garde aux allures de forêt sauvage, acces­sible par des esca­liers au milieu de la voie verte. Deux salles deux ambiances pour une petite mise au vert sans sortir de Lyon.

Y aller: Depuis Gorge-de-Loup, prendre le bus 90 en direc­tion de Sainte-Foy Châte­lain, arrêt Sidoine Apol­li­naire. L’ac­cès se trouve à quelques mètres, juste à côté de l’en­trée du parc de la Passe­relle. A la fin de la voie verte, possi­bi­lité de prendre le bus 45 à l’ar­rêt Eglise Demi-Lune en direc­tion de Gorge-de-Loup ou de faire l’al­ler-retour à pied. 

Rensei­gne­ment: Mairie de Lyon 9e au 04 72 19 81 81 ou sur lyon.fr

Dracula, un Coppola saignant sur Netflix

C'est un des grands films de Coppola, sous-estimée à sa sortie en 1992. Une grande fresque médiévale, baroque et sanguinolente fut moyennement goûtée à sa sortie, sous prétexte d’épouser la précarité d'effets spéciaux rudimentaires en trois couleurs, comme au temps de la Hammer.....

Le grand projet disco­gra­phique de l’ONL

à peine arrivé depuis septembre à l’Auditorium, que le nouveau directeur musical Nikolaj Szeps-Znaider a déjà lancé un projet artistique d’une ampleur digne des grandes heures d’Emmanuel Krivine. Malgré l’absence de public (pas merci Roselyne), il a d'abord travaillé en orfèvre l...

Pomme sans pépin aux Nuits de Four­vière

A défaut de festival, un petit bout de femme s'avançait dans l'enceinte nue de Fourvière le 17 juillet dernier, pour se rendre seule au clavier, le temps d'un concert d'une heure capturé sur Arte. Mal attifée, anachronique, on ne sait pas trop pourquoi, Pomme a réussi le prodige ...

Montrez ce drapé que je ne saurais lais­ser tomber

Peinture classique. Il y a sans doute un peu trop de plis dans la très foisonnante exposition du Musée des Beaux-Arts consacrée au « Drapé » : « Pratiques d'ateliers », « jet de la draperie » ou encore « anatomie de la draperie »... Les intitulés de chaque salle, curieusement sur...