Sortir à Lyon
Partager cet article :

Grande petite

Roman initia­tique. Marie, petite fille sage et respon­sable, vit avec sa mère Jeanne, aimante et à l’écoute mais débor­dée par son métier d’in­fir­mière et les tracas du quoti­dien. Quand elle va voir Louise, sa grand-mère adorée, Marie doit faire un long détour pour ne pas traver­ser la cité Forêt que sa mère juge trop dange­reuse. Mais un jour, elle déso­béit et, dans la cité, rencontre Loup, un garçon qui l’at­tire autant qu’il lui fait peur… Pour écrire sa pièce, Carole Thibaut s’est inspi­rée du Petit Chape­ron rouge, mais aussi du roman La Déso­béis­sance d’Al­berto Mora­via qui traite du passage de l’en­fance à l’âge adulte. Avec déli­ca­tesse et humour, elle parle d’éman­ci­pa­tion et des liens forts qui unissent un enfant à son parent solo, des rela­tions inter­gé­né­ra­tion­nelles et des a priori dont nous sommes autant auteurs que victimes. C. B.

La Petite Fille qui disait non. Vendredi 8 novembre à 20h au Théâtre de Vénis­sieux. A partir de 8 ans. De 5 à 19 €. theatre-venis­sieux.fr

Céles­tins en plein air : le bonheur en cartons !

Deux acteurs, quelques morceaux de carton et de l’humour, le tout sur la place du théâtre des Célestins. Dans Les Gros patinent bien, Olivier Martin-Salvan et Pierre Guillois incarnent un acteur shakespearien et un homme à tout faire. Ensemble, ils partent pour un périple à trave...

Un festi­val de danse gratuit cet été

Après la Biennale, la danse continue… Les festivités ne sont pas encore terminées que Dominique Hervieu a déjà un coup d’avance en lançant pour la première fois un festival de danse entièrement gratuit à découvrir dans l’espace public jusqu’au 8 juillet, et particulièrement dans ...

Le défilé de la Bien­nale aux couleurs de l’Afrique

C'est devant un public assis et dans le Grand Théâtre de Fourvière qu'a eu lieu le Défilé de la Biennale de la danse ce samedi 5 juin. Une première représentation avant les deux prévues ce dimanche après-midi, dans un format bien particulier : à la place du traditionnel défilé à ...

Sime­non : théâtre au grand jour

C’est un des plus beaux récits de Simenon, dont Mathieu Amalric avait tiré un film magnifique, La Chambre bleue. Un homme tiraillé entre deux femmes, jusqu’à l’implosion, avec cette folie qui couve à l’intérieur des vies en apparence ordinaires et dont Simenon avait le secret. Le...