Sortir à Lyon
Partager cet article :

Bello­rini boule­verse le TNP

Rentrée. C’était son année : à peine nommé direc­teur du TNP à Villeur­banne, Jean Bello­rini devait se présen­ter au public en juin et faire l’ou­ver­ture du festi­val d’Avi­gnon dans la pres­ti­gieuse cour d’hon­neur en juillet. Las, la saison des théâtres est avor­tée, et Avignon a été annulé, sans comp­ter que la reprise du spec­tacle vivant en septembre reste tout sauf certaine. Comment annon­cer sa première saison dans ces condi­tions ? En atten­dant d’en dévoi­ler les contours la semaine prochaine, il a d’ores et déjà choisi de repor­ter le cente­naire du TNP à 2021, première année d’une nouvelle aven­ture sécu­laire dans laquelle, enfin, on pourra une fête digne de ce nom. Il a bien raison, plutôt que de main­te­nir la date du 11 novembre 2020 sous respi­ra­tion arti­fi­cielle, au milieu de la tris­tesse avec laquelle on nous annonce des mauvaises nouvelles jour après jour. Mais il n’a pas choisi de renon­cer à ouvrir le TNP à la rentrée pour autant, bien au contraire. Les répé­ti­tions de la créa­tion qu’il prépare avec Valère Nova­rina, Le Jeu des ombres, vont pouvoir reprendre, et les artistes asso­ciés à son projet pour le TNP comme Joël Pomme­rat seront bien là en septembre pour travailler. Pour montrer quoi ? Personne ne peut le dire encore, sachant que les normes sani­taires actuelles permettent de faire entrer à peine plus de 100 personnes dans un grand théâtre qui compte 670 sièges. Autant dire qu’à l’heure actuelle il est impos­sible de program­mer un spec­tacle à part entière cet automne. En revanche, les artistes présents feront tout pour propo­ser de nouvelles formes de spec­tacle en cours à des groupes de spec­ta­teurs, en forme d’un work in progress encore à déter­mi­ner. Tout en se tenant près si d’aven­ture la gouver­nance sani­taire leur lâchait un peu la bride pour renouer le lien entre la salle et la scène. On n’at­tend que ça. L.H.

En atten­dant, vous pouvez trou­ver d’ores et déjà des archives sur le cente­naire du TNP sur le site du théâtre << ici >>.

Vincent Lacoste et la jeune fille

Vincent Lacoste n’est pas seulement un acteur de comédie. Vous pouvez d’ailleurs voir actuellement Mes jours de gloire sur Canal +, joli premier film sur la dépression pour lequel on l’avait rencontré (lire l’entretien << ici >>). Avec Amanda, il trouvait son plus beau rôle drama...

Camille chante et danse à Four­vière

C’est LA chorégraphe sud-africaine qui a bousculé tous les codes du corps et des représentations du spectacle vivant depuis les années 2000, et ce, du hip-hop à l’opéra. Volontiers provocatrice mais toujours énergique, ludique et pleine de dérision, Robyn Orlin n’a jamais hésité ...

40 ans de Jazz à Vienne: c’est parti !

La voilà la bonne nouvelle, tombée le temps d'un Facebook live : "La configuration du Théâtre Antique de Vienne permet aujourd'hui à Jazz à Vienne d’envisager des concerts cet été." On vous avait déjà alléché en avant-première avec la plupart des noms de cette 40e édition et la n...

La vie en musique et en pyjama !

Comédie musicale. Vous passez toutes vos journées en pyjama depuis le début du confinement ? Profitez de cette tenue pour écouter la version concert de The Pajama Game, une comédie musicale improbable des années cinquante qui parle d’un amour impossible entre une syndicaliste et ...

Rois et légendes au château de Septème

Au départ du village de Septème, à proximité de Condrieu, juste à la sortie de Lyon, c’est une balade de contes et légendes qui vous attend, à travers le bois du Chapulay, sur le sentier de la Dame Blanche. La légende raconte que cette ogresse qui habitait le château de Rebillars...