Sortir à Lyon

Kinky boots : boys want to have fun !

Il n’y a (presque) plus de festi­vals, ni de spec­tacles à voir pour cet été, mais Pathé Live est là pour vous sauver : les ciné­mas de Mr Seydoux ont la bonne idée de repro­gram­mer Kinky Boots, la comé­die culte de Broad­way, pendant toute la semaine de réou­ver­ture des ciné­mas. L’oc­ca­sion de se chan­ger les idées avec du pur diver­tis­se­ment comme savent en faire les Ricains. Le pitch ? Pour sauver son entre­prise fami­liale de chaus­sures tradi­tion­nelles, Char­lie engage Lola, une drag queen, comme direc­trice artis­tique, pour relan­cer la mode. Il n’y a pas que le diable qui s’ha­bille en Prada, et pour le sur mesure comme le flashy, rien de tel que de s’adres­ser à un vrai profes­sion­nel : un travesti ! Choc des cultures, hymne à l’ou­ver­ture d’es­prit (et de corps) et petits loulous endia­blés qui se mettent à danser. Puisqu’on ne peut pas encore aller au spec­tacle vivant (à part à Gerson et à la Comé­die Odéon, c’est déjà ça), autant faire carré­ment le grand saut jusqu’à l’en­ter­tain­ment yankee qui s’y connaît comme aucun autre quand il s’agit d’en mettre plein les mirettes. Et plein les écou­tilles : c’est Cyndi Lauper qui signe les chan­sons de ce hit de Broad­way qui affiche complet sur la 42e rue depuis 2013. On vous laisse en musique :

Kinky Boots de Cyndi Lauper, mise en scène de Jerry Mitchell. Retrans­mis­sion en différé. Mardi 23, vendredi 26, samedi 27 et mardi 30 juin à 20h30 au Pathé Belle­cour, Lyon 2e. Tarif spécial 7 € seule­ment. Réser­va­tion << ici >>.

Ondine, le plus beau film de la rentrée

Tous ses films parlent d'amour, mais en parlent comme aucun autre. Dans Transit, Christian Petzold mettait en scène sans prévenir un court récit de 1940 dans le monde d'aujourd'hui, comme si tous les enjeux de la Seconde Guerre mondiale (réfugiés, persécution, Résistance) venaien...

Tu m’fais tour­ner la Terre

Théâtre historique. Hasard du calendrier ? La Vie de Galilée est monté cette année à la Comédie-Française et aux Célestins. Et à Lyon, on a la chance d’avoir la meilleure des versions de ce texte absolument passionnant, signé Brecht et mise en scène par Claudia Stavisky. En ce dé...

Fabrice Eboué : “Mon seul censeur, c’est le rire”

One man show. C'est notre humoriste préféré, fine lame qui n'oublie jamais de faire rire, même quand il s'agit d'être vachard. Après être venu rôder à Gerson, Fabrice Eboué revient par la grande porte de la Bourse du travail, pour son spectacle le plus abouti : Plus rien à perdre...