Sortir à Lyon
Partager cet article :

Avant-première : François Ozon à Lyon pour son nouveau film, Peter Von Kant

Peter von Kant, le nouveau film de François Ozon avec Isabelle Adjani et Denis Menochet.
Denis Menochet et Isabelle Adjani dans le nouveau film de François Ozon, Peter Von Kant.

Il nous en parlait déjà lors de l’en­tre­tien qu’il nous avait accordé pour son dernier film, Tout s’est bien passé. François Ozon sera au Comoe­dia le 20 juin prochain pour présen­ter Peter Von Kant, son remake du film de son réali­sa­teur fétiche, Reiner Werner Fass­bin­der, dont il avait déjà adapté Gouttes d’eau sur pierres brûlantes avec Bernard Girau­deau, un de ses plus beaux films. Cette fois, il s’at­tèle aux Larmes amères de Petra Von Kant, huis clos sado-maso dont le réali­sa­teur alle­mand avait le secret. Mais en chan­geant le sexe du person­nage prin­ci­pal : c’est en effet Denis Méno­chet qui y tient le rôle-titre, dans un face-à-face on ne peut plus attendu avec la grande Isabelle Adjani. Avec une belle idée de départ : faire de lui le double de Fass­bin­der lui-même (la ressem­blance est d’ailleurs trou­blante). Dans un amour à plusieurs bien sûr – puisqu’on est chez Ozon-Fass­bin­der, avec un jeune acteur dans son premier rôle, Khalil Ben Ghar­bia pour semer le trou­ble… Et la parti­ci­pa­tion excep­tion­nel de Hannah Schy­gulla, l’égé­rie des films de Fass­bin­der. On a hâte. On en reparle dans notre numéro d’été (sortir le 6 juillet).

François Ozon présen­tera son film Peter Von Kant en avant-première lundi 20 juin à 20h au cinéma Comoe­dia, Lyon 7e.

François Ozon en tour­nage au café Belle­cour à Lyon pour son film Grâce à Dieu.

Le (petit) monde de la culture mani­feste à la Région

Suite à la coupe budgétaire de près de 3,7 millions annoncée par la Région Auvergne-Rhône Alpes, une mobilisation était organisée ce mardi 7 juin devant l’Hotel de Région à Confluences. Quelque 50 personnes devenues environ 200 en fin de course étaient rassemblées sous les bander...

La splen­deur du nouveau Park Chan-Wook, Deci­sion to leave

La critique de Decision to leave, le nouveau film du réalisateur acclamé de Old Boy. Un polar romantique inattendu et somptueux, prix de la mise en scène à Cannes. Ne cherchez pas le réalisateur d’Old Boy - défonçant les dents au marteau et déchiquetant les poulpes - dans ...

Les plus beaux films de Cannes à décou­vrir avant tout le monde

Grâce à la liaison Lyon-Cannes en ligne directe (merci monsieur Frémaux), on est gâtés : après une douzaine d'avant-premières au Pathé Bellecour dont la jouissive Palme d'Or - Sans filtre de Ruben Östlund - le Lumière Terreaux nous gratifie d'une dizaine de films supplémentaires ...