Sortir à Lyon
Partager cet article :

Max Ophüls filme Chopin !

Clip vidéo. Le saviez-vous ? C’est à Lyon, en 1935, que le clip musi­cal a été inventé. Un certain Jacques Thibaud, fonda­teur de la Compa­gnie des Grands auteurs inter­na­tio­naux, a l’idée de ce qu’il appelle alors les « Ciné­pho­nies » : faire réali­ser un court-métrage à partir d’une musique, en le confiant à un grand metteur en scène. Les musiques en vogue alors s’ap­pellent Chopin ou Debussy et les cinéastes Marcel l’Her­bier ou Max Ophüls. L’Her­bier filmera par exemple Alfred Cortot, un des plus grands pianistes du siècle, en train d’in­ter­pré­ter la Chil­dren’s corner de Debussy (à notre connais­sance introu­vable aujourd’­hui). Et c’est le grand Max Ophüls, l’au­teur de La Ronde ou de Lettre d’une incon­nue déjà baignés de musique, qui va réali­ser le clip de la Valse brillante de Chopin, jouée au piano par Alexandre Brai­lowsky. Adepte de la caméra mobile, Max Ophüls danse litté­ra­le­ment autour du pianiste, qu’on devine d’abord derrière un voile, perché en queue de pie en haut d’un esca­lier géant comme au temps des revues de la Belle Epoque. On dirait du Jean-Chris­tophe Averty ou une séquence de Mari­tie et Gilbert Carpen­tier avant l’heu­re… Et miracle, ce film tourné en studio à Paris, produit par la Para­mount, est encore visible sur You tube ! De quoi décou­vrir à la fois les débuts du clip musi­cal, et un court film de Max Ophüls, raris­sime. Rock’n’­roll.

La « Ciné­pho­nie » de la Valse brillante de Chopin filmée par Max Ophüls est visible << ici >>.

Vincent Lacoste et la jeune fille

Vincent Lacoste n’est pas seulement un acteur de comédie. Vous pouvez d’ailleurs voir actuellement Mes jours de gloire sur Canal +, joli premier film sur la dépression pour lequel on l’avait rencontré (lire l’entretien << ici >>). Avec Amanda, il trouvait son plus beau rôle drama...

Camille chante et danse à Four­vière

C’est LA chorégraphe sud-africaine qui a bousculé tous les codes du corps et des représentations du spectacle vivant depuis les années 2000, et ce, du hip-hop à l’opéra. Volontiers provocatrice mais toujours énergique, ludique et pleine de dérision, Robyn Orlin n’a jamais hésité ...

40 ans de Jazz à Vienne: c’est parti !

La voilà la bonne nouvelle, tombée le temps d'un Facebook live : "La configuration du Théâtre Antique de Vienne permet aujourd'hui à Jazz à Vienne d’envisager des concerts cet été." On vous avait déjà alléché en avant-première avec la plupart des noms de cette 40e édition et la n...

Vue verti­gi­neuse du Parc de Four­vière

C’est le parc le plus vertigineux de Lyon, en particulier grâce à sa passerelle des quatre-Vents. Situé au sommet de la colline de Fourvière, le Parc des Hauteurs offre une vue panoramique sur la colline de la Croix-Rousse, la Saône ou encore les jardins de congrégations religieu...

Sous les arbres des quais de Saône

Nouveau. Il a ouvert en janvier, mais on croirait que c'était hier après ces longs mois d'interruption pour urgence sanitaire. Grive, c'est un bistrot à la cuisine simple, locale, raffinée (et un jus d'hibiscus-menthe qu'on vous conseille par ces chaleurs), et une épicerie pour e...