Sortir à Lyon
Partager cet article :

Max Ophüls filme Chopin !

Clip vidéo. Le saviez-vous ? C’est à Lyon, en 1935, que le clip musi­cal a été inventé. Un certain Jacques Thibaud, fonda­teur de la Compa­gnie des Grands auteurs inter­na­tio­naux, a l’idée de ce qu’il appelle alors les « Ciné­pho­nies » : faire réali­ser un court-métrage à partir d’une musique, en le confiant à un grand metteur en scène. Les musiques en vogue alors s’ap­pellent Chopin ou Debussy et les cinéastes Marcel l’Her­bier ou Max Ophüls. L’Her­bier filmera par exemple Alfred Cortot, un des plus grands pianistes du siècle, en train d’in­ter­pré­ter la Chil­dren’s corner de Debussy (à notre connais­sance introu­vable aujourd’­hui). Et c’est le grand Max Ophüls, l’au­teur de La Ronde ou de Lettre d’une incon­nue déjà baignés de musique, qui va réali­ser le clip de la Valse brillante de Chopin, jouée au piano par Alexandre Brai­lowsky. Adepte de la caméra mobile, Max Ophüls danse litté­ra­le­ment autour du pianiste, qu’on devine d’abord derrière un voile, perché en queue de pie en haut d’un esca­lier géant comme au temps des revues de la Belle Epoque. On dirait du Jean-Chris­tophe Averty ou une séquence de Mari­tie et Gilbert Carpen­tier avant l’heu­re… Et miracle, ce film tourné en studio à Paris, produit par la Para­mount, est encore visible sur You tube ! De quoi décou­vrir à la fois les débuts du clip musi­cal, et un court film de Max Ophüls, raris­sime. Rock’n’­roll.

La « Ciné­pho­nie » de la Valse brillante de Chopin filmée par Max Ophüls est visible << ici >>.

Titane, Palme d’or, le soufre et la souf­france

Commençons aussi dru que ce film choc en a sous le capot dès la scène d’ouverture : Titane est souvent très con, d’un cynisme et d'une complaisance pour la souffrance souvent insupportables, surtout dans sa première partie. C’est l’anti-Crash de David Cronenberg, à l'érotisme dou...

Jodie Foster défend Tahar Rahim dans Guan­ta­namo

Voilà un objet cinématographique taillé pour répondre aux canons du film judiciaire: une histoire vraie (celle d'un Mauritanien injustement détenu au camp de Guantánamo pendant 14 ans), une grosse machine à dénoncer (l’administration Bush et un système judiciaire qui bat de l’ail...

Bene­detta, nanar sympa­thique de chair et de sang

Verhoeven avait toujours voulu faire un film sur Jésus. Il aura fait un film sur une soeur habitée par Jésus. Chasse aux démons, amour charnel, jouissance et expiation, stigmates et délires christiques... ce film sur l’histoire vraie d’une sainte lesbienne du XVIIe siècle se tran...

Annette,comé­die musi­cale pour faire chan­ter #MeToo

Le premier problème d’Annette, c’est... Annette (le rôle, qu’on vous laissera découvrir). Le deuxième, c’est la musique des Sparks, à l'origine du film, ce qui est quand même ballot pour une comédie musicale. L'ambition était sans doute trop grande pour eux : après une belle ouve...