Sortir à Lyon
Partager cet article :

Sofiane, Pierre et le loup…

Impos­sible de se lasser de l’im­mense conte musi­cal de Proko­fiev, Pierre et le Loup, datant de 1936. D’au­tant que le compo­si­teur russe l’a vrai­ment pensé pour les enfants, de manière péda­go­gique mais ludique, dans l’idée de les fami­lia­ri­ser avec les prin­ci­paux instru­ments de l’or­chestre. Comment ? En les asso­ciant à chaque person­nage de l’his­toire : le quatuor à cordes pour Pierre, le héros, la flûte traver­sière pour l’oi­seau, le cor pour le loup… Une façon de rendre la musique bien vivante, d’au­tant qu’elle sera jouée dans la grande salle de l’Opéra, avec l’his­toire racon­tée en direct par un réci­tant de toute beauté : le rappeur Sofiane Zermani alias Fianso, sous la le houlette du nouveau direc­teur de l’Opéra, Richard Brunel. Le cock­tail idéal pour goûter à l’opéra autre­ment en famille, à prix tout doux…

Pierre et le Loup de Serge Proko­viev, avec l’or­chestre de l’Opéra de Lyon. Dim 3 octobre à 16h et mardi 12 octobre à 19h à l’Opéra de Lyon, Lyon 1er. De 10 à 28 €, à partir de 8 ans. opera-lyon.com

Berlioz, le plus beau festi­val clas­sique de l’été

Cette fois, Valery Gergiev ne viendra pas, nationalité russe oblige. Sir John Eliot Gardiner, autre grand habitué, non plus. Et pourtant, la programmation de la nouvelle édition du festival Berlioz à la Côte-Saint-André s'annonce toujours aussi belle, fourmillant de "milliers de ...

Adieu Nicho­las Ange­lich, un des plus grands pianistes d’aujourd’­hui

Il y a peu de monstres sacrés qui avaient l’allure d’un grand nounours aussi gentil. Il était né aux Etats-Unis d’une mère de l’URSS et d’un père du Montenegro, et c’était un fidèle de Piano à Lyon et des orchestres lyonnais. Enfant de l’Europe de l’Est par ses parents musiciens,...