Sortir à Lyon
Partager cet article :

40 ans de Jazz à Vienne: c’est parti !

La voilà la bonne nouvelle, tombée le temps d’un Face­book live : « La confi­gu­ra­tion du Théâtre Antique de Vienne permet aujourd’­hui à Jazz à Vienne d’en­vi­sa­ger des concerts cet été. » On vous avait déjà allé­ché en avant-première avec la plupart des noms de cette 40e édition et la nuit XXL qui clôtu­rera cet anni­ver­saire (à lire <<ici>>). La quasi-tota­lité de la program­ma­tion est désor­mais ouverte à la billet­te­rie (4 soirées sur 18 restent surprises), avec de grands noms confir­més comme Ibra­him Maalouf ou Salif Keita, Brad Meld­hau, une soirée beaux gosses avec Thomas Dutronc suivi de Kyle East­wood et toujours de belles décou­vertes (pour nous) comme celle d’Anne Paceo, batteuse, cheffe d’or­chestre et compo­si­trice origi­naire de Côte d’Ivoire. Même si pour le moment le festi­val se concentre sur le site majes­tueux du théâtre antique, les consé­quences finan­cières de la crise sani­taire ne permet­tant pas encore aujourd’­hui d’as­su­rer la scène gratuite du jardin de Cybèle (allo les tutelles, il serait grand temps de soute­nir les projets cultu­rels plutôt que de se conten­ter de compen­ser les ferme­tures déci­dées par l’Etat)…

Anne Paceo, batteuse, cheffe d’or­chestre et compo­si­trice origi­naire de Côte d’Ivoire.

En atten­dant la program­ma­tion des Nuits de Four­vière le 26 avril prochain (on vous en dévoile l’ou­ver­ture en exclu dans notre numéro d’avril << ici >>), vous pouvez déjà commen­cer de prendre vos places pour cet été, en étant sûr d’être assis, puisque tel le veulent encore les direc­tives sani­taires. D’au­tant que pendant la nuit de clôture qu’on vous avait déjà annon­cée pour faire défi­ni­ti­ve­ment la nique au couvre-feu (6 concerts non-stop de 20h30 à l’aube), on sait main­te­nant qu’il y aura un hommage à Saint Rachid Taha. On est prêt à danser sur « Je suis Afri­cain » jusqu’au bout de la nuit…

40e édition de Jazz à Vienne, du 23 juin au 10 juillet. Prenez place ou décou­vrez l’es­sen­tiel de la program­ma­tion. (photo : José­phine Mona)

Le dernier titre de Rachid Taha auquel Jazz à Vienne rendra hommage en clôture de festi­val.

Le festi­val Rhino Jazz fait swin­guer Stra­vinsky

De retour pour sa 44e édition, l’emblématique Rhino Jazz(s) Festival continue de mettre à l'honneurtoute la diversité de la culture et musique jazz avec 23 jours de festivités répartis sur 27 communesentre Loire et Rhône... Un record ! Cette année, le festival mise à nouveau sur ...

Mourad Merzouki, ses projets hip-hop et son nouveau festi­val Kara­vel

Prince du hip hop lyonnais reconnu dans le monde entier, Mourad Merzouki continue son travail de passeur avec le festival Karavel. Il réagit pour la première fois à sa candidature restée bredouille à la Maison de la danse. Et compte bien rester chez lui en région lyonnaise pour i...

Nos 10 oeuvres préfé­rées pour une Bien­nale de Lyon grand cru

Une édition exceptionnelle et foisonnante à la Biennale de Lyon, dont on n'a pas fini de faire le tour à Fagor, au Mac ou au musée Guimet. Suivez le guide pour les dix premières oeuvres à nous avoir marqués sur le beau thème de la "fragilité". Paradoxalement, cela faisait troi...

Que faut-il voir à la Bien­nale de Lyon ?

[mis à jour] Doucement les basses, la Biennale d'art contemporain, ça dure trois mois ! On l'a visitée et on a choisi nos dix oeuvres préférées depuis, mais on vous dressait auparavant un premier top général pour y comprendre quelque chose et vous mettre l'eau à la bouche. Que vo...