Sortir à Lyon
Partager cet article :

Echec et mate aux Céles­tins

Pour une fois, ça tombe bien qu’un spec­tacle soit retrans­mis en ligne : au début de ça marchera jamais – qu’on avait pu voir avant la déban­dade sur la petite scène de l’Ely­sée – le metteur en scène, Nico­las Ramond, fait une appa­ri­tion vidéo en guise d’in­tro­duc­tion (photo ci-dessus). Mali­cieux, il rappelle l’ori­gine catas­tro­phique – au sens strict – de cette nouvelle créa­tion liée aux plus cuisants des échecs. Tout ça n’au­rait donc bien pu ne pas avoir lieu à force de décou­ra­ge­ment, et la situa­tion sani­taire n’a évidem­ment fait qu’em­pi­rer les choses. Mais rassu­rez-vous, il s’agit bien ici d’une comé­die de l’échec, et l’ex­pé­rience du ratage est rapi­de­ment conju­rée par un esprit ludique et la légè­reté d’un karaoké, incar­nés par deux comé­diens en pleine vita­lité, Anne de Boissy et Jean-Philippe Salé­rio.

Jean-Philippe Salé­rio et Anne De Boissy en plein karaoké (photos Yoann Tivoli).

Comment deve­nir un loser magni­fique et surtout, surmon­ter la défaite ou mieux, le senti­ment d’avoir raté. Tel est le joli parcours initia­tique de ce spec­tacle au titre par trop modes­te… Jusqu’à un final esto­maquant en forme d’ar­chives spor­tives, qui devrait là encore trou­ver tout son sens dans la retrans­mis­sion. Un spec­tacle qui aura su partir d’une auto-fiction chagrine pour s’ou­vrir aux autres de la façon la plus salu­taire, voilà qui est idéal pour remon­ter le moral des troupes pendant la période dépri­mante des fêtes… L.H.
Ça marchera jamais de Nico­las Ramond. Retrans­mis en « faux direct » sur le site des Céles­tins mercredi 23 décembre à 20h. Voir la retrans­mis­sion

Les Horten­sias, la pire pièce de théâtre à voir en ce moment

Les Hortensias, une ancienne abbaye transformée en EHPAD, accueille une clientèle de choix. D’anciens artistes du spectacle vivant y coulent des jours tranquilles, jouent aux cartes, peignent des vergers et se remémorent leur gloire passée. Le temps est passé par là et les journé...

Change Me, l’his­toire vraie d’un homme trans­genre

Comment montrer ce qui est caché ? Axel, un jeune homme de 21 ans, est né dans un corps de femme. Il cache ce secret à sa copine et ses amis pour tenter d’être accepté. Mais pendant la soirée de son vingt-et-unième anniversaire, sa nature biologique est dévoilée et l’histoire bas...

Caro­line Loeb plus vraie que nature dans Françoise par Sagan

La silhouette est connue. Une ossature fine, les traits minces, des cheveux courts et blonds, des vêtements sobres (noirs de préférence), une cigarette à la bouche évidemment, et surtout la délicate impression que la silhouette peut basculer à n’importe quel moment. Françoise Sag...