Sortir à Lyon
Partager cet article :

Echec et mate aux Céles­tins

Pour une fois, ça tombe bien qu’un spec­tacle soit retrans­mis en ligne : au début de ça marchera jamais – qu’on avait pu voir avant la déban­dade sur la petite scène de l’Ely­sée – le metteur en scène, Nico­las Ramond, fait une appa­ri­tion vidéo en guise d’in­tro­duc­tion (photo ci-dessus). Mali­cieux, il rappelle l’ori­gine catas­tro­phique – au sens strict – de cette nouvelle créa­tion liée aux plus cuisants des échecs. Tout ça n’au­rait donc bien pu ne pas avoir lieu à force de décou­ra­ge­ment, et la situa­tion sani­taire n’a évidem­ment fait qu’em­pi­rer les choses. Mais rassu­rez-vous, il s’agit bien ici d’une comé­die de l’échec, et l’ex­pé­rience du ratage est rapi­de­ment conju­rée par un esprit ludique et la légè­reté d’un karaoké, incar­nés par deux comé­diens en pleine vita­lité, Anne de Boissy et Jean-Philippe Salé­rio.

Jean-Philippe Salé­rio et Anne De Boissy en plein karaoké (photos Yoann Tivoli).

Comment deve­nir un loser magni­fique et surtout, surmon­ter la défaite ou mieux, le senti­ment d’avoir raté. Tel est le joli parcours initia­tique de ce spec­tacle au titre par trop modes­te… Jusqu’à un final esto­maquant en forme d’ar­chives spor­tives, qui devrait là encore trou­ver tout son sens dans la retrans­mis­sion. Un spec­tacle qui aura su partir d’une auto-fiction chagrine pour s’ou­vrir aux autres de la façon la plus salu­taire, voilà qui est idéal pour remon­ter le moral des troupes pendant la période dépri­mante des fêtes… L.H.
Ça marchera jamais de Nico­las Ramond. Retrans­mis en « faux direct » sur le site des Céles­tins mercredi 23 décembre à 20h. Voir la retrans­mis­sion

Adama Diop face au racisme dans Othello de Shakes­peare

Grand acteur félin et décomplexé, Adama Diop revient au TNP après La Cerisaie en début de saison pour incarner l’Othello de Shakespeare aux côtés de Nicolas Bouchaud. Et se coltiner la question du racisme en compagnie d’un metteur en scène en qui il a toute confiance : Jean-Franç...

Julie Guibert quitte le ballet de l’Opéra de Lyon

Les interprètes ne font pas toujours bon ménage à la tête des institutions, en tout cas pour la danse. Après Benjamin Millepied en son temps à l'Opéra de Paris, c'est au tour de Julie Guibert de "mettre fin à ses fonctions" de directrice à la tête du Ballet de l'Opéra de Lyon. No...

Un MeToo théâ­tral très drôle et imper­ti­nent

Avec son "Grand Reporterre", le Théâtre du Point du Jour continue de s’attaquer à l’actualité brûlante avec la collaboration entre un journaliste et un metteur en scène. La chroniqueuse de France Inter, Giulia Foïs (soeur de) et le metteur en scène Étienne Gaudillère s’attaquent ...