Sortir à Lyon
Partager cet article :

« Troubles de l’élec­tion », ou comment s’amu­ser de la désillu­sion poli­tique

Un candi­dat à la prési­den­tielle vient de subir un acci­dent en rase campagne et débarque dans un hôtel de la France profonde pour camou­fler l’in­ci­dent. Fran­cis, le récep­tion­niste, l’ac­cueille malgré tout avec son complet déchiré alors que les chambres de l’hô­tel semblent déjà bien occu­pées au bruit que font certains clients… Jacques Cham­bon réus­sit à mêler autour d’un duo impro­bable à la façon de L’Em­mer­deur, une critique de la poli­ti­caille­rie deve­nue un métier de commu­ni­cants, une satire des préju­gés sexuels, et un tableau parti­cu­liè­re­ment juste et émou­vant de la « France d’en bas » et de la diffi­culté de vivre une homo­sexua­lité dans un bled où il n’existe aucun modèle et une vie sociale proche du néant. Rien à voir donc, avec un énième commen­taire rica­nant de la campagne Prési­den­tielle, cette belle pièce, créée en 2017, est un portrait sensible.

L’écri­ture subtile de Jacques Cham­bon

A côté de Cham­bon faisant le grand show en profes­sion­nel de la commu­ni­ca­tion en mode panique, le costume déchiré, Laurent Lacroix est une merveille de tendresse et de bon sens, défai­sant un à un les clichés d’une France un peu trop sûre d’elle dans des dialogues de comé­die à boire du petit lait. C’est toute la merveille de l’écri­ture de Jacques Cham­bon : être à la fois directe et subtile pour dres­ser un portrait d’une certaine France oubliée d’aujourd’­hui à travers une formi­dable méca­nique de plateau. Une pièce drôle et inat­ten­due, qui sait ce que frater­nité veut dire.

Troubles de l’élec­tion de Jacques Cham­bon. Du jeudi 20 au samedi 22 janvier à la Maison de Guignol, Lyon 5e. De 15 à 20 €.

Les Horten­sias, la pire pièce de théâtre à voir en ce moment

Les Hortensias, une ancienne abbaye transformée en EHPAD, accueille une clientèle de choix. D’anciens artistes du spectacle vivant y coulent des jours tranquilles, jouent aux cartes, peignent des vergers et se remémorent leur gloire passée. Le temps est passé par là et les journé...

Change Me, l’his­toire vraie d’un homme trans­genre

Comment montrer ce qui est caché ? Axel, un jeune homme de 21 ans, est né dans un corps de femme. Il cache ce secret à sa copine et ses amis pour tenter d’être accepté. Mais pendant la soirée de son vingt-et-unième anniversaire, sa nature biologique est dévoilée et l’histoire bas...

Caro­line Loeb plus vraie que nature dans Françoise par Sagan

La silhouette est connue. Une ossature fine, les traits minces, des cheveux courts et blonds, des vêtements sobres (noirs de préférence), une cigarette à la bouche évidemment, et surtout la délicate impression que la silhouette peut basculer à n’importe quel moment. Françoise Sag...