Sortir à Lyon
Partager cet article :

Ludwig et Jona­than à l’Au­di­to­rium

Avec tous ces événe­ments enrhu­més, on en aurait presque oublié l’an­ni­ver­saire Beetho­ven. Il reprend de plus belle en cette fin d’an­née avec, rien que pour le mois d’oc­tobre, la musique de chambre – trop souvent sous-esti­mée chez Beetho­ven – acces­sible et gratuite au CNSMD, et le plus célèbre des concer­tos pour piano, L’Em­pe­reur (celui qu’on entend ponc­tuer Le Gamin au vélo des Dardenne pour la petite histoire, lire notre article << ici >>), avec un pianiste améri­cain qu’on aime beau­coup et qui a gravé chez EMI de superbes mono­gra­phies, bien avant la mode de l’an­ni­ver­saire : Jona­than Biss. De quoi (re)décou­vrir Beetho­ven sous toutes les coutures, et même plus : Brett Dean qui diri­gera le concert à l’Au­di­to­rium est aussi un compo­si­teur qui créera pour l’oc­ca­sion un concerto pour piano en miroir de celui de Beethov. Le quota de places est pour l’ins­tant épuisé, mais on peut espé­rer que quelques-unes se libèrent d’ici là. L.H.

Samedi 3 octobre à 18h à l’Audi­to­rium de Lyon, Lyon 3e. Concerto n°5 « Empe­reur » de Beetho­ven par l’ONL et Jona­than Biss, piano + créa­tion française du concerto pour piano de Brett Dean, compo­si­tion et direc­tion. De 8 à 49 € (annoncé complet). Voir le site de l’Au­di­to­rium. (photo Jona­than Biss : Benja­min Ealo­vega)

Slalom, le + beau film de la rentrée

Longtemps repoussé, le premier film de Charlène Favier tourné en Savoie sort enfin pour la réouverture des salles le 19 mai prochain. Un sujet brûlant (l'emprise d'un coach sur une jeune skieuse), la révélation d'une cinéaste subtile qui mise sur la complexité des personnages... ...

Le grand projet disco­gra­phique de l’ONL

à peine arrivé depuis septembre à l’Auditorium, que le nouveau directeur musical Nikolaj Szeps-Znaider a déjà lancé un projet artistique d’une ampleur digne des grandes heures d’Emmanuel Krivine. Malgré l’absence de public (pas merci Roselyne), il a d'abord travaillé en orfèvre l...

Ils tapent sur des bambous…

Ils tapent sur des bambous et ça leur va bien... Après avoir donné à entendre la musique classique autrement en inventant un répertoire pour percussions mélodiques, notre trio lyonnais de marimbas préféré (bon d'accord, il n'y en a pas bézef...), vient de publier son nouveau clip...

Montrez ce drapé que je ne saurais lais­ser tomber

Peinture classique. Il y a sans doute un peu trop de plis dans la très foisonnante exposition du Musée des Beaux-Arts consacrée au « Drapé » : « Pratiques d'ateliers », « jet de la draperie » ou encore « anatomie de la draperie »... Les intitulés de chaque salle, curieusement sur...