Sortir à Lyon
Partager cet article :

Les bébés tortues du Parc Tête d’Or

Les bébés tortues du Parc de la Tête d'Or.

La Forêt d’Asie du Parc de la Tête d’Or devait initia­le­ment ouvrir ses portes fin 2020, mais avec le retard pris à cause des confi­ne­ments, le zoo n’est pas en mesure d’an­non­cer une nouvelle date d’ou­ver­ture. Cet espace de 4 000 m2, construit à la place de l’en­clos des éléphants, est conçu sur le modèle de la plaine afri­caine (lire notre article précé­dent), avec 25 espèces asia­tiques qui parta­ge­ront un même enclos, recréant leur biotope d’ori­gine. Nouveauté cepen­dant pour le public : un chemi­ne­ment protégé permet­tra aux visi­teurs de traver­ser l’es­pace en immer­sion, pour s’y croire vrai­ment.

La cara­pace fragile des tortues

« Station de grat­tage » pour les tortues au Parc de la Tête d’Or.

Reçus juste avant le premier confi­ne­ment, ces fuli­gules de Baer, une espèce origi­naire de la pénin­sule malai­sienne, attendent de pouvoir être trans­fé­rés dans la forêt d’Asie. Après éclo­sion, les bébés tortues sont gardés une semaine en salle d’éle­vage avant d’être dépo­sés dans un terra­rium où ils reste­ront un an, puis rejoin­dront les adultes. Ces tortues âgées de cinq mois ont été marquées sur la cara­pace pour assu­rer un suivi indi­vi­duel. Elles ne seront « pucées » qu’à l’âge de deux ans. Les tortues de Mada­gas­car peuvent vivre jusqu’à 100 ans. Ici, cette tortue âgée d’une dizaine d’an­nées profite des caresses d’un soigneur : on le sait peu, mais leur cara­pace est très inner­vée et donc sensible. Les anima­liers ont même fabriqué une « station de grat­tage » en assem­blant des brosses de balais en arc pour que ces demoi­selles puissent venir s’y frot­ter !

Avec KRAKEN, Les Subs inau­gurent la plus grande terrasse de la ville

  Les Subs ont inauguré la plus grande terrasse de la ville (500 places) au pied d’une oeuvre monumentale pas comme les autres, le Kraken, dont les tentacules de plus de 15 mètres de haut passent même par-dessus le bâtiment originel des Subsistances. Fruit de l’imagination des...

La vallée la plus secrète du Vercors aux eaux cris­tal­lines

Si l’amour donne le vertige, alors le Trièves aussiC’est une vallée secrète, à l’abri des regards. Entourée à l’est par les vertigineuses montagnes du Dévoluy et à l’ouest par l’imposant massif du Vercors, la vallée du Trièves est un écrin préservé du tourisme de masse. Elle offr...

La Voulte-sur-Rhône, le coin le plus secret d’Ar­dèche

C’est un petit coin d’Ardèche prisé des cyclistes à l’arrivée du printemps. Au XIXe siècle, ses anciennes fonderies l’ont rendu prospère, avant de fermer en 1890. L’ancien site industriel et ses quatre hauts-fourneaux — classés monuments historiques depuis 1996 — se visitent enco...

Le nouveau cirque Bouglione fait sa révo­lu­tion écolo­gique

La lutte contre la maltraitance animale et pour la préservation des espèces a bouleversé l'organisation des cirques traditionnels. La famille Bouglione est le premier grand cirque à faire sa révolution écologique : à Confluence, vous pourrez voir des lions, des éléphants ou même ...