1. Dune, 2e partie, le film le plus attendu de l’an­née

Il devait faire l’évé­ne­ment de la fin d’an­née 2023. C’était sans comp­ter la grève à Holly­wood. Dune 2 lancera donc fina­le­ment l’an­née du cinéma améri­cain le 28 février prochain. L’évé­ne­ment de l’an­née, juste après la ressor­tie du premier volet (le 7 février) et le nouveau Matthew Vaughn (King­sman), jamais à négli­ger pour les amateurs de grand diver­tis­se­ment : Argylle.

Dune, deuxième partie de Denis Ville­neuve (EU, 2h46) avec Timo­thée Chala­met, Zendaya, Rebecca Fergu­son, Florence Pugh, Léa Seydoux, Javier Bardem, Char­lotte Rampling… Sortie le 28 février.

2. May Decem­ber, quand Nata­lie Port­man devient Julianne Moore

Le nouveau film de Todd Haynes (Carol) autour du scan­dale d’une femme à l’ori­gine d’un détour­ne­ment de mineure (Julianne Moore), incar­née par une jeune femme au cinéma. Casting allé­chant ou mise en abîme fatale ? Notre avis.

May Decem­­ber de Todd Haynes (EU 1h54) avec Nata­­lie Port­­man, Julianne Moore, Charles Melton… Sortie le 24 janvier.

3. Argylle, la nouvelle comé­die des services secrets version 2024

La nouvelle comé­die d’es­pion­nage de Matthew Vaughn (King­sman) pour­rait bien être l’out­si­der de ce début d’an­née. C’est en tout cas la première grosse produc­tion à lancer une année améri­caine qui s’an­nonce excep­tion­nelle. Argylle pour­rait bien jouer les troubles-fêtes avec un casting allé­chant : Bryce Dallas Howard, Henry Cavill (Super­man) et Sam Rock­well. D’au­tant que le début d’an­née est assez calme côté holly­woo­dien et que Matthew Vaughn reste une valeur sûre en matière de diver­tis­se­ment. Nous l’avons vu depuis. Notre avis.

Argylle de Matthew Vaughn (EU, 2h15) avec Henry Cavill, Bryce Dallas Howard, Sam Rock­well, Samuel L. Jack­son… Sortie le 31 janvier.

4. La Zone d’in­té­rêt, film choc et grand prix à Cannes

C’es le grand film de la rentrée, grand prix du dernier festi­val de Cannes. L’adap­ta­tion sonore et glaciale du roman de Martin Amis sur la bana­lité du mal : l’his­toire du comman­dant d’Au­sch­witz, qui gère sa vie quoti­dienne et l’hor­reur des camps d’ex­ter­mi­na­tion à quelques dizaines de mètres seule­ment de cette « zone d’in­té­rêt« , en famille. Un choc.

La Zone d’In­­té­­rêt de Jona­­than Glazer (EU, GB, Pol, 1h46) avec Chris­­tian Frie­­del, Sandra Hüller, Johann Karthaus… Sortie le 31 janvier.

5. Daaaaaali !, le nouveau Quen­tin Dupieux

Depuis Incroyable mais vrai et surtout Yannick, un de nos films préfé­rés l’an­née dernière, on appré­cie de plus en plus les films de Quen­tin Dupieux. Sa nouvelle fantai­sie est servie, entre autres, par Edouard Baer et Jona­than Cohen dans le rôle-titre (ils sont six en tout pour incar­ner Dali, d’où les six « a » du titre). Mais c’est la prodi­gieuse et irré­sis­tible Anaïs Demous­tier en inter­vie­weuse espiègle qui leur vole la vedette !

Daaaaaali ! de Quen­tin Dupieux (Fr, 1h17) avec Jona­than Cohen, Anaïs Demous­tier, Edouard Baer, Pio Marmaï, Alain Chabat, Romain Duris… Sortie le 7 février.

6. Chien et chat, la comé­die française de l’an­née… ou pas

La grosse comé­die française qui lancera les vacances de février en prenant tous les risques : mêler de vrais acteurs avec les images de synthèse d’ani­maux autour d’un vol de chat star d’in­ter­net… Et mêler la star du box-office Philippe Lacheau avec la vieille géné­ra­tion de Franck Dubosc qui enchaîne depuis plusieurs films bide sur bide. Le tout sera pilo­tée par une actrice réali­sa­trice, Reem Kherici, qui avait signé en 2017 un Jour J pas désho­no­rant avec Nico­las Duvau­chelle, mais qui avait lui aussi bu le bouillon… Alors renou­veau burlesque et inter­gé­né­ra­tion­nel de la comé­die à la française ou nouvelle daube indi­geste ? On l’a vu depuis : notre avis !

Chien et chat de et avec Reem Kherici (Fr, 1h20) avec Philippe Lacheau, Franck Dubosc… Sortie le 14 février.

7. Mickey 17, Robert Pattin­son revit chez Bong Joon-Ho

Le premier film améri­cain de Bong Joon-Ho, lauréat de la Palme d’Or en 2019, avec un casting de rêve : Robert Pattin­son, Toni Colette et Mark Ruffalo ! L’his­toire mutante de Mickey, indi­vidu dont les souve­nirs sont implan­tés dans un nouveau corps à chaque fois qu’il meurt… Jusqu’à ce qu’il ne se rende compte de sa véri­table mission : colo­ni­ser une planète gelée. Le grand film SF de l’an­née.

Mickey 17 de Bong Joon-Ho (GB-EU, 2h19) avec Robert Pattin­son, Toni Colette, Mark Ruffa­lo… Sortie le 27 mars.

8. Furiosa, l’autre film SF de 2024

Avec ses congé­nères vété­rans Tim Burton et Ridley Scott, c’est le grand retour de George Miller pour offrir un nouvel épisode à sa saga Mad Max. Cette fois, c’est la jeune Anya Taylor-Joy (Le Jeu de la dame) qui doit survivre à la horde de motards diri­gée par le seigneur de la guerre Demen­tus, incarné et Dieu de la beauté Chris Hemsworth. La date de sortie n’a mani­fes­te­ment pas été choisi (seule­ment) pour leurs beaux yeux, mais aussi pour faire l’ou­ver­ture du festi­val de Cannes.

Furiosa, A Mad Max Saga de George Miller (Aus, ?) avec Anya Taylor-Joy, Chris Hemsworth, Tom Burke… Sortie le 22 mai.

9. Beet­lejuice 2, Tim Burton invite Monica Bellucci

Après Ridley Scott et George Miller, déci­dé­ment, les grands réali­sa­teurs assurent la descen­dance de leurs films. Après un retour en fanfare sur les plate­formes avec la série Mercredi, c’est au tour du prix Lumière 2022 Tim Burton de prendre en main la suite de son propre film, Beet­lejuice. Et d’en retrou­ver la folie ? En tout cas, c’est Michael Keaton qui reprend le costume de son exor­ciste créé pour l’oc­ca­sion il y a 36 ans, non sans accueillir une petite nouvelle : Monica Bellucci, la nouvelle compagne du réali­sa­teur, rencon­trée sur le festi­val Lumière. Jusqu’à l’ins­pi­rer ?

Beet­lejuice 2 de Tim Burton (EU, ?) avec Michael Keaton, Monica Belluci, Winona Ryder, Willem Dafoe… Sortie le 11 septembre.

10. Gladia­tor 2 dans l’arène de Noël 2024

On n’ar­rête plus le grand Ridley Scott (85 ans !). Après avoir enchaîné Le Dernier Duel, House of Gucci et son Napo­léon dont on attend toujours la version longue direc­tor’s cut sur Apple TV, il a eu le temps de tour­ner une suite à son Gladia­tor. Sans Russel Crowe (qui a triplé de volume) ni Joaquin Phoe­nix, mais avec les très beaux Paul Mescal et Pedro Pascal (vu dans le dernier Almo­do­var). Il ne s’agit plus de Maxi­mus mais d’une nouvelle géné­ra­tion de combat­tants dont le neveu de l’in­fâme empe­reur Commode, sous l’oeil sardo­nique de Denzel Washing­ton. L’évé­ne­ment de la fin d’an­née qui confirme le retour en force du cinéma améri­cain.

Gladia­tor 2 de Ridley Scott (GB-EU, ?) avec Paul Mescal, Pedro Pascal, Denzel Washing­ton, Connie Nelsen… Sortie prévue le 22 novembre.

Merci d’avoir lu cet article ! Si vous avez un peu de temps, nous aime­­rions avoir votre avis pour nous amélio­­rer. Pour ce faire, vous pouvez répondre anony­­me­­ment à ce ques­­tion­­naire ou nous envoyer un email à redac­tion@exit­mag.fr. Merci beau­­coup !