Sortir à Lyon
Partager cet article :

Anne Sylvestre à la Bourse du travail !

Ce n’est pas parce qu’elle est née à Lyon et a passé son enfance à Tassin qu’on aime autant Anne Sylvestre. Mais plutôt parce qu’a­vec sa voix mal ajus­tée et ses textes cise­lés, elle a tracé, en toute discré­tion média­tique, un des plus beaux itiné­raires de la chan­son française. Celui d’une paro­lière hors pair à laquelle rendent hommage aujourd’­hui des gens aussi diffé­rents que Vincent Dedienne ou Chris­tophe Honoré, Pierre Dela­don­champs bran­chant son auto­ra­dio sur « Les gens qui doutent » avant de pleu­rer, dans une séquence magni­fique de son film Plaire, aimer et courir vite.

On était prêts à croire au miracle pour sortir de la Covid. Main dans la main, l’Es­pace Gerson et A Thou bout’­chant ont uni leurs forces pour nous offrir la première vraie bonne nouvelle du confi­ne­ment : l’an­nonce impro­bable de la venue d’Anne, notre grande soeur Anne, sur la scène de la Bourse du travail le 29 avril prochain. On pourra enfin s’ap­pro­cher de nos proches. Anne Sylvestre a toujours fait partie de la famille. Et véri­fier si sa rousse crinière a enfin dépassé celle de Régine. C’est dire si on a encore plus envie d’en finir rapi­de­ment avec l’hi­ver.

Anne Sylvestre à la Bourse du travail, Lyon 3e, jeudi 29 avril 2021. Spec­tacle orga­nisé par A thou bout d’chant et L’es­pace Gerson.

Slalom, le + beau film de la rentrée

Longtemps repoussé, le premier film de Charlène Favier tourné en Savoie sort enfin pour la réouverture des salles le 19 mai prochain. Un sujet brûlant (l'emprise d'un coach sur une jeune skieuse), la révélation d'une cinéaste subtile qui mise sur la complexité des personnages... ...

Le grand projet disco­gra­phique de l’ONL

à peine arrivé depuis septembre à l’Auditorium, que le nouveau directeur musical Nikolaj Szeps-Znaider a déjà lancé un projet artistique d’une ampleur digne des grandes heures d’Emmanuel Krivine. Malgré l’absence de public (pas merci Roselyne), il a d'abord travaillé en orfèvre l...

L’art contem­po­rain en bas de chez vous

Le privé a du bon : pour "à ciel ouvert", la mairie de Lyon est allée trouver le studio Ganek pour faire découvrir 20 artistes d'art contemporain en placardant leurs oeuvres dans les sucettes des célèbres panneaux Decaux, partout dans la ville, donc y compris en bas de chez vous...

Fabrice Eboué : “Mon seul censeur, c’est le rire”

One man show. C'est notre humoriste préféré, fine lame qui n'oublie jamais de faire rire, même quand il s'agit d'être vachard. Après être venu rôder à Gerson, Fabrice Eboué revient par la grande porte de la Bourse du travail, pour son spectacle le plus abouti : Plus rien à perdre...