Sortir à Lyon
Partager cet article :

Satire dans tous les sens

Comé­die poli­tique. Gary Zimmer (Steve Carell), conseiller poli­tique Démo­crate, reçoit en plein dans sa face et son costume sur mesure, la victoire de Donald Trump face à Hillary Clin­ton. Il est d’au­tant plus déprimé qu’il s’est fait humi­lier par son homo­logue Répu­bli­caine, l’es­thé­tique Faith Brews­ter, son enne­mie jurée… Mais voilà, il pense tenir sa revanche grâce à un plan machia­vé­lique. Une vidéo virale du vété­ran Jack Hastings (Chris Cooper), fermier, ex colo­nel de la marine, prononçant un discours pour défendre la popu­la­tion immi­grée sans-papiers de son mini pate­lin de Deer­la­ken (Wiscon­sin) le convainc d’en faire le candi­dat démo­crate à la mairie. Le but, à terme, est de reconqué­rir cette Amérique blanche, conser­va­trice et en chemise à carreaux. Bref, ces pauvres ploucs climato-scep­tiques et leurs mines de char­bons aban­don­nées qui n’ont jamais vu une Tesla et du tofu de toute leur misé­rable exis­tence.

Le fonde­ment d’une vache.

Gary arrive à convaincre le colo­nel tout en regar­dant de biais sa fille, magni­fique, malgré les condi­tions de leur rencontre durant laquelle elle était en train d’in­tro­duire son avant-bras dans le fonde­ment d’une vache. Cons­cients des enjeux symbo­liques, les Répu­bli­cains envoient la redou­table Faith Brews­ter et des paquets de dollars pour défendre le maire conser­va­teur en place. On a vu John Stewart plus percu­tant à la télé (The Daily show), mais la confron­ta­tion entre deux Amériques, Washing­ton DC contre trou perdu au milieu de nulle part gavé aux cookies est quand même jouis­sive, notam­ment quand deux lesbiennes new-yorkaises aussi riches que progres­sistes essaient d’ex­pliquer le prin­cipe « de la ferme à l’as­siette » au colo­nel paysan. François Mailhes

Irré­sis­tible de John Stewart (EU, 1h41) avec Steve Carrell, Rose Byrne, Chris Cooper… Dans la plupart des ciné­mas lyon­nais : Pathé Belle­cour, UGC Ciné Cité Confluence, UGC Ciné Cité inter­na­tio­nale, Méga CGR Brignais…

Vincent Lacoste et la jeune fille

Vincent Lacoste n’est pas seulement un acteur de comédie. Vous pouvez d’ailleurs voir actuellement Mes jours de gloire sur Canal +, joli premier film sur la dépression pour lequel on l’avait rencontré (lire l’entretien << ici >>). Avec Amanda, il trouvait son plus beau rôle drama...

Camille chante et danse à Four­vière

C’est LA chorégraphe sud-africaine qui a bousculé tous les codes du corps et des représentations du spectacle vivant depuis les années 2000, et ce, du hip-hop à l’opéra. Volontiers provocatrice mais toujours énergique, ludique et pleine de dérision, Robyn Orlin n’a jamais hésité ...

40 ans de Jazz à Vienne: c’est parti !

La voilà la bonne nouvelle, tombée le temps d'un Facebook live : "La configuration du Théâtre Antique de Vienne permet aujourd'hui à Jazz à Vienne d’envisager des concerts cet été." On vous avait déjà alléché en avant-première avec la plupart des noms de cette 40e édition et la n...

Hip hop baroque

La Métropole a eu la bonne idée cet été de financer sous l'appellation « Fugacités » des spectacles de compagnies locales dans ses différentes communes. Pour entamer l'automne an beauté, le Concert Hostel Dieu retrouve Mourad Merzouki, après leur Folia en ouverture des Nuits de F...

Sting de retour à Pérouges !

Après Dominique Delorme et les Nuits de Fourvière, c'est Marie Rigaud du Printemps de Pérouges qui est l'invitée de « Comme si on y était », l'émission de RCF Lyon en partenariat avec Exit Mag qui vous emmène dans les coulisses des festivals pendant tout l'été. C'est avec John...