Sortir à Lyon
Partager cet article :

Signo­ret, la crimi­nelle de Saint-Jean

Les femmes peuvent aussi être de grandes crimi­nelles, et Simone Signo­ret, qui n’ a jamais eu peur de bous­cu­ler son image, avait incarné Thérèse Raquin dans le film de Marcel Carné en 1953. Le film est diffusé ce lundi sur Arte. L’oc­ca­sion de redé­cou­vrir le Lyon d’après-guerre, théâtre d’un très bon film noir.

Simone Signo­ret dans sa boutique de la rue Saint-Jean.

Tenan­cière d’une petite boutique de la rue Saint-Jean, sous le joug d’une mère mutique handi­ca­pée qui la mitraille du regard, la grande Simone tentera de s’éman­ci­per en prenant un amant, le pous­sant jusqu’au crime. Simone Signo­ret ne s’est jamais soucié du qu’en dira-t-on en choi­sis­sant ses rôles, et encore jeune et belle, elle n’hé­site pas à endos­ser les habits d’une crimi­nelle au regard glaçant, même si Carné reste fidèle à l’es­prit du roman de Zola en insis­tant avant tout sur la misère sociale qui, après-guerre, touchait parti­cu­liè­re­ment les femmes. En plus d’avoir été tourné sur les pavés de la rue Saint-Jean, Thérèse Raquin est aussi un des premiers films tour­nés à Lyon dans lequel on peut voir, déjà, les berges du Rhône enva­hies par la marche des passants…

Simone Signo­ret et Raf Vallone, les amants crimi­nels de Thérèse Raquin.

Thérèse Raquin de Marcel Carné (1953, Fr, 1h42) avec Simone Signo­ret, Raf Vallone, Roland Lesaffre, Paul Fran­keur… Lundi 8 mars à 20h55 sur Arte, ou déjà dispo­nible en replay gratuit << ici >>.

La bande annonce d’époque de Thérèse Raquin, avec des vues de Lyon.

Retrou­vez aussi toute l’his­toire et l’ac­tua­lité des tour­nages dans la Région Auvergne Rhône-Alpes dans l’émis­sion de RCF Terre de cinéma avec ce mois-ci le premier volet consa­cré à Jean-Pierre Bacri.

La Mule de Clint East­wood, gratuit sur France 2

À 88 ans, Clint Eastwood était déjà coquet. Il incarne un personnage âgé de « seulement » 80 ans. Earl Stone, un horticulteur solitaire qui a eu son heure de gloire et de prospérité en cultivant son célèbre Lys d’un jour, est sur le point d’être saisi. Car Internet, auquel il ne ...

On a vu le nouveau Almo­do­var, Madres para­le­las

Revoilà un Pedro Almodovar plutôt en bonne forme malgré une excentricité plus contenue, avec ses couleurs franches, ses destinées de femmes fortes et bien-sûr son actrice fétiche, Penélope Cruz. Après Douleur et Gloire, son dernier film en forme d'autobiographie masculine, le réa...

Le Diable… le film iranien qui défie la censure

Le réalisateur d’Un Homme intègre (2017) a tourné quatre histoires reliées par un même thème : assumer une responsabilité individuelle dans un régime totalitaire. Ou comment défier la censure en tournant en Iran à la façon d’un court- métrage, alors que la peine de mort ne cesse ...

La Fièvre de Petrov, le nouveau coup de folie de Sere­bren­ni­kov

Il nous a mis la fièvre pendant des heures, Kirill Serebrennikov avec La Fièvre de Petrov, son dernier film. Ou plus exactement, pendant les 2h30 que dure cette balade métaphysique aux côtés de Petrov, dessinateur de BD sacrément grippé, ce qui ne l'empêche pas de boire des coups...