Sortir à Lyon
Partager cet article :

Signo­ret, la crimi­nelle de Saint-Jean

Les femmes peuvent aussi être de grandes crimi­nelles, et Simone Signo­ret, qui n’ a jamais eu peur de bous­cu­ler son image, avait incarné Thérèse Raquin dans le film de Marcel Carné en 1953. Le film est diffusé ce lundi sur Arte. L’oc­ca­sion de redé­cou­vrir le Lyon d’après-guerre, théâtre d’un très bon film noir.

Simone Signo­ret dans sa boutique de la rue Saint-Jean.

Tenan­cière d’une petite boutique de la rue Saint-Jean, sous le joug d’une mère mutique handi­ca­pée qui la mitraille du regard, la grande Simone tentera de s’éman­ci­per en prenant un amant, le pous­sant jusqu’au crime. Simone Signo­ret ne s’est jamais soucié du qu’en dira-t-on en choi­sis­sant ses rôles, et encore jeune et belle, elle n’hé­site pas à endos­ser les habits d’une crimi­nelle au regard glaçant, même si Carné reste fidèle à l’es­prit du roman de Zola en insis­tant avant tout sur la misère sociale qui, après-guerre, touchait parti­cu­liè­re­ment les femmes. En plus d’avoir été tourné sur les pavés de la rue Saint-Jean, Thérèse Raquin est aussi un des premiers films tour­nés à Lyon dans lequel on peut voir, déjà, les berges du Rhône enva­hies par la marche des passants…

Simone Signo­ret et Raf Vallone, les amants crimi­nels de Thérèse Raquin.

Thérèse Raquin de Marcel Carné (1953, Fr, 1h42) avec Simone Signo­ret, Raf Vallone, Roland Lesaffre, Paul Fran­keur… Lundi 8 mars à 20h55 sur Arte, ou déjà dispo­nible en replay gratuit << ici >>.

La bande annonce d’époque de Thérèse Raquin, avec des vues de Lyon.

Retrou­vez aussi toute l’his­toire et l’ac­tua­lité des tour­nages dans la Région Auvergne Rhône-Alpes dans l’émis­sion de RCF Terre de cinéma avec ce mois-ci le premier volet consa­cré à Jean-Pierre Bacri.

Un beau matin, le plus beau rôle de Léa Seydoux

Retraçant comme souvent sa propre expérience, la réalisatrice du Père de mes enfants filme la vie de Sandra (Léa Seydoux), jeune mère célibataire qui, quand elle n'est pas occupée à transporter son père (Pascal Greggory) d'une maison de retraite à l'autre, passe son temps à éleve...

Tori et Lokita, le nouveau film déce­vant des Dardenne

Il y a toujours de belles choses dans un film des frères Dardenne. Comme ici le premier gros plan sur Lokita (Joely Mbundu) ou Pablo Schils, gamin au vélo inoubliable alors que les réalisateurs belges reviennent au sujet de La Promesse : la famille et l’immigration. Comme toujour...

Dahmer, la snuff série gay la plus vue de Netflix

Tu m'étonnes que tout le monde regarde ! Voyeuriste, sordide, malaisant, mais aussi incroyablement bien interprété et mis en scène (même Gregg Araki a mis la main à la pâte pour un épisode !), Dahmer, monstre, L'Histoire de Jeffrey Dahmer, est un véritable phénomène... assez impr...