Sortir à Lyon
Partager cet article :

Deux nuits avec Souchon à Four­vière

N’abu­sons pas, il ne fait pas partie de ces petits jeunes à qui la crise Covid a coupé l’herbe sous le pied… Mais presque ! Pour ceux qui auraient manqué un épisode, rappe­lons qu’A­lain Souchon a tout simple­ment écrit son meilleur album à soixante-quinze ans, qu’Âmes fifties est paru en 2019 et que sa tour­née devait se dérou­ler prin­ci­pa­le­ment l’an­née suivante. Inter­rom­pue donc il y a près d’un an et demi (comme celle de Pomme, lire ci-dessous), elle reprend enfin et s’ar­rê­tera deux soirs aux Nuits de Four­vière. Entre-temps, le septua­gé­naire à la jeunesse éter­nelle n’a pas chômé et même livré Âmes Fifty-fifties, une réédi­tion XXL de l’al­bum en ques­tion, avec un inédit et neuf versions acous­tiques de titres issus du disque, rejoints par quelques stan­dards de son réper­toire. De quoi se donner un avant-goût des deux concerts qu’il produira au Grand Théâtre des Nuits de Four­vière cet été : un concen­tré de douceur et de grâce, tout en noncha­lan­ce…

La nostal­gie, cama­ra­de…

Chez Souchon la nostal­gie est omni­pré­sente mais ne dégou­line jamais, la poésie use de petits mots mais s’im­misce à chaque coin de phrase, avec une justesse saisis­sante. Surtout elle ne prend jamais le pas sur la mélo­die qui reste la reine. Un piano, une guitare, une voix, encore parfaite (il prend toujours des cours de chant pour cela)… En nous trans­por­tant dans les années cinquante, Souchon the Kid partage avec nous un peu de son enfance mais plus que des fifties, il est surtout ques­tion de l’exer­cice du souve­nir et de l’in­tros­pec­tion. Une magni­fique invi­ta­tion au voyage inté­rieur. Alexandre Queneau

Alain Souchon aux Nuits de Four­vière, Grand théâtre, Lyon 5e. Lundi 28 et mardi 29 juin à 21h. 60 €. Première partie Cheval­rex le 28, Tiwayo le 29. Pass sani­taire exigé.

M. se rêve encore plus grand en tour­née

Qui aime M ? Il saute. Il court. Il joue de la guitare avec les dents et enflamme les salles partout où il passe, comme Fourvière encore l’été dernier. Chaque concert de M, alias Matthieu Chedid alias M, est une performance. Toujours très généreux sur scène, le chanteur sait comm...

Black Lilys, le groupe lyon­nais qui cartonne à Londres

Ils déambulent sur Camden Street, la veille d’un concert à Londres, lorsqu’on les appelle pour discuter de New Era, leur nouvel album. L’une raconte d’une voix chaleureuse les tourments d’un disque marqué par un confinement séparés, l’autre, plus en retrait mais non moins sensibl...

Orel­san en plein dans la crise de matu­rité

Même les rappeurs finissent par se faire des cheveux blancs. On a le sentiment qu’il a toujours été là, mais Orelsan est déjà un vieux dans le « rap game », en témoigne cette mèche décolorée qu’il arbore depuis peu. Et si les horloges tournent, le rappeur sait en tirer parti pour...

On a vu la dernière tour­née de The Cure

30 tubes et quelques nouveaux titres pour The Cure en tournée à la Halle Tony Garnier. Avec un Robert Smith à la voix intacte, baignant dans sa légende gothique. On vous raconte le show en photos. Lundi soir à la Halle Tony Garnier, on y était. Des guitares qui cachent toute l...